lejecom  Le journal de l’économie Malienne

Publicité


La BCEAO organise, du 18 au 23 novembre 2019, la deuxième édition de la Semaine de l'inclusion financière dans l'UEMOA, autour du thème "La digitalisation au service de l'inclusion financière : enjeux pour le secteur financier et les Etats membres de Réunion du Comité de Politique Monétaire de la BCEAO à Dakar, le 04 Septembre  2019 La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest organise, le 13 mars 2019, une concertation régionale sur le projet de loi uniforme sur l'affacturage. La Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) et l'Agence Monétaire de l'Afrique de l'Ouest (AMAO) organisent la 53e réunion ordinaire du Comité des Gouverneurs des Banques Centrales des pays membres de la Communauté Economique des Eta Réunion du Comité de Liaison Anti-blanchiment de la Zone franc-CLAB le 15 Février à Dakar Société évoluant dans les médias cherche commercial. Merci d’envoyer votre CV à l’adresse : commercial.mlibamako@gmail.com Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  »

BRVM : Les indices BRVM 10 et BRVM Composite terminent en baisse la semaine passée

Mardi 1 Octobre 2019

Selon le rapport d’analyse boursière de Bloomfield Investment Corporation, une agence de notation panafricaine spécialisée dans l’évaluation du risque de crédit, basée à Abidjan, la Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm) a terminé la semaine du 23 au 27 septembre en baisse, en affichant 136,55 points pour l’indice BRVM 10 (-2,35%) et 142,84 points pour l’indice BRVM Composite (-2,38%).


La capitalisation boursière du marché des actions s’établit à 4 252 milliards de francs CFA. Les transactions en valeur du marché des actions s’établissent à 2 418 millions de francs CFA en fin de semaine, portées principalement par le secteur « Services Publics » (85%).

Le titre SOGB CI réalise la plus importante progression du marché avec un gain de 20,31%, tandis que le titre BOA ML affiche la plus forte baisse avec une chute de 24,48%.

Sur le marché des matières premières, les cours du cacao poursuivent leur tendance haussière (+2,67% à Londres et +0,38% à New York) tandis que les cours du caoutchouc et du gaz naturel terminent la semaine en baisse (respectivement -3,65% et -5,52%).
 
Accroissement du chiffre d’affaires de Uniwax CI au 30 Juin 2019
 
Au terme du 1er trimestre 2019, le chiffre d’affaires de la société UNIWAX s’élève à 10,2 milliards FCFA, soit une hausse de 12,2% par rapport au 1 er trimestre 2018. L’entreprise justifie l’accroissement de son chiffre d’affaires par la diversification et une meilleure qualité de son offre, avec notamment le lancement de son produit « Pagne à la Demande ».

S’agissant du résultat avant impôt, il augmente de 25,3% comparativement à fin mars 2018 pour s’établir à 1,05 milliard FCFA à fin mars 2019. La progression du résultat avant impôt proviendrait de la maitrise des coûts d’exploitation, fruit des investissements réalisés les trois dernières années.

Sur le marché boursier, l’action UNIWAX a enregistré une moins-value de 130 FCFA à la fin du 1 er trimestre 2019 par rapport à sa valeur de 2 030 FCFA à l’entame de l’année. Au cours du mois d’avril, le cours du titre s’est apprécié et a atteint son niveau le plus élevé le 30 du mois, soit 2 550 FCFA (+26% comparativement au début de l’année).
L’appréciation du titre pourrait résulter de l’annonce faite par le Directeur Général  de UNIWAX relative à l’accroissement des capacités de production de l’entreprise à partir d’avril 2019. Le cours du titre décroit progressivement par la suite. Il se situe à 1 715 FCFA à la clôture de la séance du 27 septembre 2019.

La tendance baissière du cours du titre, qui pourrait se poursuivre sur le dernier trimestre 2019, susceptible d’être en relation avec la réduction de la demande anticipée par l’entreprise, ne reflète pas nécessairement les capacités opérationnelles de cette dernière.
Amadou Idrissa DIA


Nouveau commentaire :














Inscription à la newsletter