lejecom  Le journal de l’économie Malienne


UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  » L'Agence UMOA-Titres porte à votre connaissance que, pour des contraintes de calendrier, la Conférence du Marché Régional des Titres Publics (CMRTP), prévue du 11 au 13 décembre 2018, est reportée à une date ultérieure. Retour sur Investissement : L’entreprise SUCRIVOIRE mettra en paiement son dividende annuel de 72 FCFA net par action au titre de l’exercice 2017 le 28 septembre 2018. Côte d’Ivoire : L'Agence UMOA-Titres porte à la connaissance des investisseurs de l’Union qu'en raison de la célébration de la fête de Tabaski, l’émission de Bons Assimilables du Trésor, initialement prévue le Mardi 21 août 2018 est reportée au Mercr Le thème de la 13eme Conférence économique africaine 2018  porte sur : « Intégration régionale et continentale au service du développement de l'Afrique » La 13eme Conférence économique africaine 2018 se tiendra du 03 Décembre au 05 Décembre 2018 à Kigali, au Rwanda La FANAF organise  du 17 au 19 septembre 2018 à Abidjan un séminaire sur le thème : "Pratiques de la digitalisation dans la commercialisation des produits d'assurance vie" Cours des Devises en FCFA  du vendredi 03 août 2018 : Euro = 655,957 Dollar US = 562,750 Yen Japonais =5,040   Livre Sterling =732,500   Franc Suisse = 565,500 Dollar Canadien = 431,250  Yuan Chinois =81,500

BRVM : Le titre BICI CI réalise la plus importante progression du marché avec un gain de 23,84%

Lundi 26 Novembre 2018

Selon le rapport d’analyse boursière de Bloomfield Investment, la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) a terminé la semaine du 19 au 23 novembre 2018 en baisse, en affichant 162,31 points pour l’indice BRVM 10 (-2,41%) et 167,88 points pour l’indice BRVM Composite (-2,59%).


La capitalisation boursière du marché des actions s’établit à 4 722 milliards FCFA. Les transactions en valeur du marché des actions s’établissent à 1 milliard de FCFA en fin de semaine, portées principalement par les secteurs « Services Publics » (61%) et « Finances » (32%). Le titre BICI CI réalise la plus importante progression du marché avec un gain de 23,84%, tandis que le titre SETAO CI affiche la plus forte baisse avec une chute de 18,75%. Sur le marché des matières premières, le cours du pétrole brut poursuit sa chute (-11,28%) tandis que le cours de l’huile de palme a rebondi (+5,13%) au terme de cette semaine.
 
Sur le marché des actions, la société Filtisac, spécialisée dans la fabrication d'emballages et de sacs, a terminé l’exercice 2017 avec de bons résultats opérationnels. En effet, elle a réalisé un chiffre d’affaires de 46 320 millions de FCFA et un résultat d’exploitation de 2 982 millions de FCFA, en hausse respectivement de 15% et de 38%. Toutefois, note l’économiste en chef de Bloomfield Investment , la progression du résultat net a été modérée par un résultat financier déficitaire : il s’est situé à 2 492 millions de FCFA en 2017 contre 2 455 millions de FCFA en 2016.

A fin juin 2018, la performance de Filtisac n’est pas reluisante : son chiffre d’affaires (HT) s’est déprécié de 6%, tandis que le résultat d’exploitation s’est contracté de 82%, suite à la hausse du coût des coûts des matières premières, la prise en compte de provisions exceptionnelles ainsi que la baisse du chiffre d’affaires. Le résultat net est ressorti déficitaire à 59 millions de FCFA contre un excédent de 1 009 millions de FCFA au 30 juin 2017.
 
Le Titre Filtisac CI semble avoir été lourdement sanctionné
 L’entreprise pourrait terminer l’exercice 2018 avec un résultat bénéficiaire, quoiqu’en baisse, soutenu par des campagnes agricoles favorables au cours du second semestre. Sur le marché boursier, le titre semble avoir a été lourdement sanctionné : une bonne santé financière et un potentiel de croissance important mais des résultats mitigés. Par rapport à l’entame de l’année, le titre a perdu 67,5% de sa valeur en cette fin de semaine. L’actif technologique de Filtisac est un acquis majeur. Cependant, sa capacité à consolider ses parts de marché et à en gagner de nouvelles dans un environnement concurrentiel sera cruciale pour créer davantage de richesse à même de satisfaire les investisseurs.
Amadou Idrissa Dia


Nouveau commentaire :









EN DIRECT : toute l'actu FRANCE 24 en Français par france24






Inscription à la newsletter