lejecom  Le journal de l’économie Malienne


La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest organise, le 13 mars 2019, une concertation régionale sur le projet de loi uniforme sur l'affacturage. La Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) et l'Agence Monétaire de l'Afrique de l'Ouest (AMAO) organisent la 53e réunion ordinaire du Comité des Gouverneurs des Banques Centrales des pays membres de la Communauté Economique des Eta Réunion du Comité de Liaison Anti-blanchiment de la Zone franc-CLAB le 15 Février à Dakar Société évoluant dans les médias cherche commercial. Merci d’envoyer votre CV à l’adresse : commercial.mlibamako@gmail.com Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  » L'Agence UMOA-Titres porte à votre connaissance que, pour des contraintes de calendrier, la Conférence du Marché Régional des Titres Publics (CMRTP), prévue du 11 au 13 décembre 2018, est reportée à une date ultérieure. Retour sur Investissement : L’entreprise SUCRIVOIRE mettra en paiement son dividende annuel de 72 FCFA net par action au titre de l’exercice 2017 le 28 septembre 2018.

Artisanat au Mali :Un secteur qui verse près de 30 milliards de F.CFA au Trésor public

Mardi 10 Octobre 2017

Au Mali, l’artisanat apporte une contribution de 12 à 15 % au PIB (Produit intérieur brut). Ce secteur emploie 40 à 46% de la population active dont 52% de femmes, repartis entre 12 corps de métiers d’artisanat d’art. Générateur de revenus et de ressources, l’artisanat a déjà injecté des dizaines de milliards dans l’économie malienne.


L’artisanat est un secteur essentiel pour l’économie et l’équilibre social du Mali. Pour ce faire, le ministère de l’Artisanat et du Tourisme envisage de faire de ce secteur transversal un fleuron du développement économique, social et culturel de notre pays. En effet, 46% de la population active sont des artisans. En outre en  2015, le secteur de l’artisanat versait au Trésor public près de 30 milliards de FCFA d’impôts et taxes. Il contribuait à plus de 12, 5 milliards de francs CFA aux recettes d’exportations.  
Considéré comme le moteur essentiel de la relance économique du Mali, l’artisanat contribue à la croissance économique du pays. Ce secteur a besoin d’une  stratégie  axée  sur une meilleure promotion.  
Selon la ministre de  l’Artisanat et du Tourisme, Mme Nina Valett Intalou, l’organisation  de la 1ère édition du salon international de l’artisanat au Mali (SIAMA) s’inscrit parfaitement en droite ligne  dans le Programme d’actions du gouvernement (PAG) 2013-2018, inspiré des Hautes orientations du président de la République.
Pour Hamadoun Diadié Sangho, Directeur national de l’Artisanat, il s’agira de consolider les acquis liés aux performances du secteur qui se vend bien à l’extérieur. Aussi, il s’agira d’offrir à nos artisans un cadre  national d’expression, de promotion, de diffusion et de commercialisation de leurs produits artisanaux.
A ce sujet, Mamadou Minkoro Traoré, Président de l’Assemblée permanente des chambres des métiers du Mali (APCMM), invite les maliens à venir découvrir le savoir-faire de nos artisans.
Mahamane Maïga  














Inscription à la newsletter