lejecom  Le journal de l’économie Malienne


La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest organise, le 13 mars 2019, une concertation régionale sur le projet de loi uniforme sur l'affacturage. La Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) et l'Agence Monétaire de l'Afrique de l'Ouest (AMAO) organisent la 53e réunion ordinaire du Comité des Gouverneurs des Banques Centrales des pays membres de la Communauté Economique des Eta Réunion du Comité de Liaison Anti-blanchiment de la Zone franc-CLAB le 15 Février à Dakar Société évoluant dans les médias cherche commercial. Merci d’envoyer votre CV à l’adresse : commercial.mlibamako@gmail.com Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  » L'Agence UMOA-Titres porte à votre connaissance que, pour des contraintes de calendrier, la Conférence du Marché Régional des Titres Publics (CMRTP), prévue du 11 au 13 décembre 2018, est reportée à une date ultérieure. Retour sur Investissement : L’entreprise SUCRIVOIRE mettra en paiement son dividende annuel de 72 FCFA net par action au titre de l’exercice 2017 le 28 septembre 2018.

Adhésion du Maroc à la Cedeao : Le Forum Medays émet une série de recommandations

Lundi 12 Novembre 2018


Pour l’adhésion du Maroc à la Cedeao, les participants au Forum Medays qui a pris fin le 9 novembre dernier à Tanger, ont fait plusieurs recommandations.


Les participants du forum MEDAYS réunis pour la 11ème édition de cette conférence internationale de haut niveau, après trois jours de débats et d’ateliers de réflexion sur les enjeux internationaux, ont émis quelques recommandations pour  l‘adhésion du Maroc à la Cedeao. Sur cette question, les participants recommandent que la négociation d’adhésion prenne en compte les acquis de l’une et de l’autre partie, issus des accords avec les partenaires extérieurs, notamment ceux avec l’Union européenne. «A cet effet, l’adhésion du Maroc, qui dispose d’un Statut avancé avec l’Union européenne, pourrait permettre que les pays de la Cedeao et le Maroc organisent une convergence de leurs accords respectifs avec e Les temporalités du processus de convergence des accords avec les acteurs extérieurs pourraient être découplés de la négociation d’adhésion en elle-même », lit-on dans la déclaration de cette rencontre qui s’est déroulée à Tanger au Maroc. Selon le document, les participants soulignent l’importance du travail de veille et de sensibilisation de la société civile concernant cette intégration régionale. Soulignant que l’adhésion à la Cedeao est une étape importante dans le processus d’intégration africaine du Maroc, ils  estiment que celle-ci  devrait être une cause nationale incluant toutes les composantes de la société civile marocaine (ONG, associations, médias, universités…)

Un fonds de soutien au TPME

Les participants au Forum Medays recommandent également que l’adhésion du Maroc puisse prendre la forme d’un acte additionnel communautaire organisant la négociation et la co convergence entre le Maroc et la Cedeao en différents volets thématiques. Ils recommandent aussi  que le Maroc puisse prendre part pleinement aux travaux de prospective et de discussions politiques concernant l’avenir de la vision 2020 de la Cedeao et la conception d’une nouvelle vision de développement régional ambitieuse, au service de politiques communautaires économiques, industrielles et agricoles innovantes et en adéquation avec les besoins des populations et au service de la liberté de circulation des biens et des personnes. L’autre recommandation porte sur la mise en œuvre de nouvelles solutions de financement des infrastructures régionales d’intégration, dont les infrastructures numériques, tout en travaillant davantage sur le transfert de compétences et technologiques entre les pays africains. Il y a également comme recommandation, l’élaboration d’une stratégie régionale Sud-Sud de la formation professionnelle pour qu’elle profite, dans une démarche inclusive, à l’ensemble de la population de la sous-région en adéquation avec les métiers de proximité mais aussi au développement de l’industrie et des nouvelles technologies dans les pays africains. En fin les participants recommandent la création d’un fonds régional pour le soutien des TPME (Petites et Moyennes Entreprises) de l'Afrique de l’Ouest qui serait mis en place grâce à la Banque d'investissement pour le développement de la Cedeao (Bidc), et viserait à renforcer et à préserver les activités productives des TPME jugées viables, mais connaissant des « difficultés d’ordre conjoncturel».
Adou Faye














Inscription à la newsletter