lejecom  Le journal de l’économie Malienne


La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest organise, le 13 mars 2019, une concertation régionale sur le projet de loi uniforme sur l'affacturage. La Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) et l'Agence Monétaire de l'Afrique de l'Ouest (AMAO) organisent la 53e réunion ordinaire du Comité des Gouverneurs des Banques Centrales des pays membres de la Communauté Economique des Eta Réunion du Comité de Liaison Anti-blanchiment de la Zone franc-CLAB le 15 Février à Dakar Société évoluant dans les médias cherche commercial. Merci d’envoyer votre CV à l’adresse : commercial.mlibamako@gmail.com Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  » L'Agence UMOA-Titres porte à votre connaissance que, pour des contraintes de calendrier, la Conférence du Marché Régional des Titres Publics (CMRTP), prévue du 11 au 13 décembre 2018, est reportée à une date ultérieure. Retour sur Investissement : L’entreprise SUCRIVOIRE mettra en paiement son dividende annuel de 72 FCFA net par action au titre de l’exercice 2017 le 28 septembre 2018.

A la découverte de Tanger Med, le premier port en Méditerranée

Lundi 8 Juillet 2019

Les journalistes venus de différents continents ont été invités à une visite du complexe portuaire Tanger Med jeudi 04 et vendredi 05 juillet après son lancement officiel le 28 juin par le Prince Héritier Moulay El Hassan représentant son père le Roi Mohammed VI.


A la découverte de Tanger Med, le premier port en Méditerranée
Ce complexe portuaire Tanger Med, le plus grand d’Afrique en volume de conteneurs, est  situé à quelques encablures du détroit de Gibraltar, en face des côtes espagnoles, dessert 186 ports dans 77 pays avec 52,2 millions de tonnes manutentionnées en 2018. 

 Son trafic pourra désormais atteindre 120 millions de tonnes manutentionnées annuellement, “ce qui lui permettra” d’intégrer bientôt le top 20 mondial sur 500 ports. 

Bâti sur 1600 hectares, le Complexe Tanger Med est composé du port Tanger Med 1, le port passagers et rouliers et le port Tanger Med 2. 

 Il offre des capacités de traitement pour 9 millions de conteneurs, 7 millions de passagers, 700 000 camions TIR et l’export d’un million de véhicules. 

« Le complexe portuaire devient le premier port en méditerranée, le plus grand en Afrique et se retrouve dans le top 20 mondial »  a indiqué  Rachid Houari, directeur central des deux composantes du Port (Tanger Med 1 et 2)  lors de la visite de journalistes venant pour la plupart de l’Afrique de l’Ouest. 

Auparavant ,  la délégation de journalistes a eu droit à la présentation d’un film représentant ce gigantesque port en chiffres et en images, avant d’être invités à une visite guidée du port de Tanger Med II où ils ont pu constater de visu qu’un géant est né avec le lancement du Port de Tanger Med II et qu’une nouvelle ère s’ouvre pour le secteur portuaire marocain, notamment avec son terminal de transbordement pouvant accueillir les plus grands porte-conteneurs. 

L’infrastructure  a dépassé celui de Durban (Afrique du Sud)  en termes de volumes traités en 2018,  devant ainsi la première plateforme portuaire africaine. 
Avec ce projet, le Maroc met en avant la proximité des marchés européens, les coûts compétitifs de sa main d’œuvre et les avantages fiscaux et douaniers liés aux zones franches. Le projet Tanger Med est une « vision royale » pour tout un continent. 

Ndeye Magatte KEBE 














Inscription à la newsletter