lejecom  Le journal de l’économie Malienne


La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest organise, le 13 mars 2019, une concertation régionale sur le projet de loi uniforme sur l'affacturage. La Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) et l'Agence Monétaire de l'Afrique de l'Ouest (AMAO) organisent la 53e réunion ordinaire du Comité des Gouverneurs des Banques Centrales des pays membres de la Communauté Economique des Eta Réunion du Comité de Liaison Anti-blanchiment de la Zone franc-CLAB le 15 Février à Dakar Société évoluant dans les médias cherche commercial. Merci d’envoyer votre CV à l’adresse : commercial.mlibamako@gmail.com Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  » L'Agence UMOA-Titres porte à votre connaissance que, pour des contraintes de calendrier, la Conférence du Marché Régional des Titres Publics (CMRTP), prévue du 11 au 13 décembre 2018, est reportée à une date ultérieure. Retour sur Investissement : L’entreprise SUCRIVOIRE mettra en paiement son dividende annuel de 72 FCFA net par action au titre de l’exercice 2017 le 28 septembre 2018.

27ème session du conseil d’administration de l’Office riz de Ségou : Le budget prévisionnel évalué à plus de 3 milliards FCFA

Mardi 12 Mars 2019

L’Office riz de Ségou a tenu la 27ème session ordinaire de son conseil d’administration. C’était le 10 mars 2019 dans la salle de réunion de l’Office, sous la présidence du ministre de l’Agriculture, Dr. Nango Dembélé, en présence le directeur général de l’ORS, Dr. Salif Sangaré et des administrateurs.


Lors de cette session, les administrateurs  ont permis examiné le procès-verbal  de la 26ème session ; l’état d’exécution des recommandations issues de la 26ème session ;  le rapport d’activité 2018-2019. Aussi, ils ont  passé en revue le projet de programme d’activités 2019-2020 ainsi que celui de l’état d’exécution du budget 2018. Avant d’adopter  le  projet de budget 2019 et les états financiers certifiés en date du 31 décembre 2017.

Dans son intervention, le ministre de l’Agriculture a indiqué que   le budget de l’année 2019  est estimé à plus de 3 milliards FCFA.  « L’office a en perspective, une production céréalière totale attendue, toutes céréales confondues de 193 816,18 tonnes pour la campagne 2019/2020 contre les 170 279,39 tonnes la campagne de 2018/2019, a indiqué Dr Nango Dembélé.
Pour atteindre ces résultats, il a insisté sur la reconversion à la maitrise totale de l’eau des casiers rizicoles en submersion contrôlée, la diversification de la production agricole et la diffusion de technologies appropriées qui sont résilientes aux changements climatiques.

 Dans le registre des accompagnements du Département , on note celui de l’office riz de Ségou qui au cours de cette campagne a bénéficié des intrants agricoles à hauteurs de : 3. 758T d’engrais minéraux ; 264 T d’engrais organique ; 200 T de PNT ; 1040T de semences certifiées de riz dont 100 tonnes de semences accordées par la primatures et 400 tonnes par le ministère de l’ agriculture lui-même, et 40 tonnes sur le fonds sinistre de l’ORS.

Et grâce à ces  accompagnements, à la bonne pluviométrie et à la crue exceptionnelle,  il a été permis le remplissage normal des casiers rizicoles et la campagne 2018 / 2019 a donné des résultats satisfaisants, soutient le ministre en charge de l’Agriculture. La production céréalière totale, toutes céréales confondues est de 170 279,39 tonnes contre 109 876 tonnes en 2017/2018 soit une augmentation de 54,97%.

Concernant  la riziculture en maitrise totale de l’eau, de bons résultats ont été enregistrés grâce à l’amélioration du système d’irrigation .Les production de paddy dans le système de riziculture sont passées de 9947,4T en 2017/2018 à 13 124, 878 T en 2018/2019 soit un taux d’augmentation de 31, 94%.
Mahamane Maïga 
 














Inscription à la newsletter