lejecom  Le journal de l’économie Malienne



Lancement du Programme conjoint BCEAO/HEC Paris de renforcement des capacités du secteur bancaire de l'UMOA le 18 Juin AVIS A MANIFESTATION D’INTERET POUR LA SELECTION D'UN CABINET DE CONSULTANTS CHARGE DE LA CONCEPTION DE COURS, ET DE MODULES DE FORMATION EN EDUCATION FINANCIERE AINSI QUE DE L'ANIMATION DE SESSIONS DE FORMATION DES FORMATEURS DANS L'UEMOA AVIS A MANIFESTATION D'INTERET POUR LA SELECTION D’UN CABINET CHARGE DE LA DEFINITION ET DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE COMMUNICATION EN EDUCATION FINANCIERE DANS L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) Appel à candidatures pour la 43e promotion du cycle diplômant du Centre Ouest-Africain de Formation et d’Etudes Bancaires (COFEB) La hausse des inégalités affecte plus des deux tiers de la planète La Fédération des Sociétés d’Assurance de Droit National Africain (FANAF) tient sa 44ème Assemblée Générale Annuelle du 17 au 20 Février à Libreville au Gabon, sous le thème général : « La Donnée et l’Innovation au Cœur de l’Assurance Africaine » Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  »

Togo : Le Conseil d’administration de la Bad approuve le document de stratégie pays

Lundi 27 Décembre 2021

Le Conseil d’Administration du Groupe de la Banque africaine de développement (Bad) a approuvé le 17 décembre 2021, le nouveau Document de stratégie Pays, 2021-2026 pour le Togo.


Selon un communiqué de presse, ce document servira de cadre de référence pour les interventions de la Banque au cours de la période 2021-2026. Il appuiera la feuille de route gouvernementale 2021–2025 du Togo.

«La stratégie vise à soutenir l’accélération de la transformation structurelle et la diversification de l’économie togolaise afin de créer des emplois décents à forte valeur ajoutée, et à bâtir une résilience socio-économique pour une croissance durable et inclusive », renseigne la Bad. Il s’articule autour des deux domaines prioritaires stratégiques complémentaires suivants : le développement des pôles de croissance inclusive et des politiques d’inclusion sociale ; et,  le renforcement de la gouvernance financière et sectorielle.

Selon la même source, le Conseil d’administration de la Bad a salué les réformes structurelles qui ont permis au Togo d’enregistrer une croissance économique soutenue au cours de la dernière décennie (2010-2019), et d’améliorer continuellement la gestion économique et l’environnement des affaires. Les principaux domaines qui ont maintenu ou accéléré cette progression sont les suivants : la gestion macroéconomique et budgétaire ; le renforcement de l’équité dans l’utilisation des ressources publiques et de l’efficacité dans la mobilisation des ressources ; le développement des échanges commerciaux ; et la défense des droits de propriété et la gouvernance fondée sur les règles ainsi que l’impact de ces réformes en matière d’inclusions sociale et d’équité.

La Bad souligne que ces réformes ont permis au gouvernement togolais d’engranger d’importantes progressions dans les évaluations des institutions internationales.  Si le Conseil a reconnu que l’avènement de la pandémie de la Covid-19 a contrarié cette dynamique positive de la croissance, il a aussi salué l’orientation prise par le pays, dans le cadre de la feuille de route, d’approfondir les réformes structurelles pour devenir un pôle d’attraction des investisseurs, et d’exploiter significativement son important potentiel agricole à travers le développement des zones de transformation agro-industrielles. Cela pourrait accroître significativement la  productivité, et répandre les effets de diffusion des innovations sectorielles et interindustrielles pour sa transformation structurelle.

Par ailleurs, le Conseil d'administration de la Banque a approuvé en ce même jour du 17 décembre 2021, le Projet d’appui à la gouvernance et au développement du secteur privé et un don pour l’appui à la promotion des investissements et au développement des partenariats public privé.

Adou faye 














Inscription à la newsletter