lejecom  Le journal de l’économie Malienne


La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest organise, le 13 mars 2019, une concertation régionale sur le projet de loi uniforme sur l'affacturage. La Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) et l'Agence Monétaire de l'Afrique de l'Ouest (AMAO) organisent la 53e réunion ordinaire du Comité des Gouverneurs des Banques Centrales des pays membres de la Communauté Economique des Eta Réunion du Comité de Liaison Anti-blanchiment de la Zone franc-CLAB le 15 Février à Dakar Société évoluant dans les médias cherche commercial. Merci d’envoyer votre CV à l’adresse : commercial.mlibamako@gmail.com Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  » L'Agence UMOA-Titres porte à votre connaissance que, pour des contraintes de calendrier, la Conférence du Marché Régional des Titres Publics (CMRTP), prévue du 11 au 13 décembre 2018, est reportée à une date ultérieure. Retour sur Investissement : L’entreprise SUCRIVOIRE mettra en paiement son dividende annuel de 72 FCFA net par action au titre de l’exercice 2017 le 28 septembre 2018.

Système de paiement: Les délais de règlement nettement réduits

Vendredi 28 Décembre 2018

Selon le Rapport annuel 2017 sur les systèmes de paiement de la BCEAO, concernant le délai moyen de règlement des opérations, il est passé de 70 à 53 secondes entre 2016 et 2017, grâce notamment aux dispositifs de gestion mis en œuvre pour la prise en charge des incidents liés à certaines applications connexes.


Système de paiement: Les délais de règlement nettement réduits
S'agissant de SICA-UEMOA, la migration vers la version 4 a permis de réduire considérablement les pannes précédemment enregistrées sur les composants physiques déployés au niveau des Agences Principales. Toutefois, des dysfonctionnements mineurs ont été relevés. Ils ont porté sur les difficultés d'accès des participants à SICA-UEMOA liées à des anomalies sur leurs routeurs ou leurs plate-formes de participation, ainsi que des indisponibilités de leurs systèmes d'information, entraînant des demandes de prolongation des journées d'échanges. Par ailleurs, les rejets techniques au cours de l'année 2017 se sont établis à 37 260 contre 28 019 pour l'année 2016. Ils sont principalement liés à la présentation tardive des opérations, soit un taux de 0,27% en 2017 contre 0,22% en 2016.
 
 
Selon la même source, au titre de STAR-UEMOA, les échanges se sont dénoués de manière globalement satisfaisante, en dépit des perturbations enregistrées dans le fonctionnement du système. Ces perturbations, relatives à des pannes de certaines composantes matérielles assurant la communication entre les outils de supervision des gestionnaires opérationnels et l'application centrale de STAR-UEMOA, ont entraîné une indisponibilité du système pour les participants. Par ailleurs, suite à des pannes électriques survenues les 14 septembre et 12 novembre 2017, des indisponibilités du système, de plus de sept (7) heures ont été notées.
 
Dans le cadre de la maîtrise des risques opérationnels, la BCEAO a mis en œuvre au cours de la période sous revue des actions en vue d'accroître l'efficience des systèmes SICAUEMOA et STAR-UEMOA. Il s'agit de la révision de la convention régissant le Fonds Régional de Garantie du règlement des soldes de compensation de SICA-UEMOA, afin d'intégrer la modification des modalités du calcul des contributions et de déclenchement ou de levée des sanctions des adhérents audit Fonds, l'évaluation des risques de fraude au niveau des systèmes de paiement ainsi que l'identification des pistes d'amélioration du dispositif de prévention et de lutte antifraude et de l'organisation de sessions de formation décentralisée sur l'ensemble des sites à l'intention des participants aux systèmes de paiement, afin de renforcer leur capacité dans la gestion des opérations au niveau de STAR-UEMOA et SICA-UEMOA.
 
 
 
Pathe TOURE
 


Nouveau commentaire :














Inscription à la newsletter