lejecom  Le journal de l’économie Malienne


Rencontre trimestrielle BCEAO-APBEF : Le défi de la gouvernance des établissements de crédits

Lundi 11 Juin 2018

Devenue une tradition, la rencontre trimestrielle entre la Direction Nationale de la Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) et l’Association professionnelle des banques et établissements financiers du Mali (APBEF) s’est déroulée le vendredi 10 juin 2018 au siège de la BCEAO à Bamako. Ainsi, les participants se sont penchés sur l’état de la mise en œuvre du bureau d’information de crédits dans les Etats membres de l’UEMOA.


Rencontre trimestrielle BCEAO-APBEF : Le défi de la gouvernance des établissements de crédits
La réunion a passé en revue les grands chantiers qui touchent le fonctionnement du système bancaire. Pour ce faire, plusieurs dossiers ont été examinés. Il s’agit notamment de la mise en œuvre du fonds de garantie de dépôts et de crédits depuis deux ans. Ce fonds vise à permettre l’indemnisation des déposants en cas de faillite d’un établissement de crédits.
Le bureau d’information sur le crédit a été évoqué. On indique que l’évolution de ce chantier au Mali est jugée favorable. Ce qui a été confirmé par  Konzo Traoré,  Directeur National de la Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest. « C’était  le point faible du chantier. Aujourd’hui nous sommes en bonne position,  comparée à d’autres pays de la sous-région par rapport au recueil du consentement », a-t-il fait savoir. Avant de prévenir que des efforts sont attendus pour consulter les rapports de crédits. Aussi, le patron de la BCEAO-Mali a invité  les banques à aller dans ce sens.
Par ailleurs, les participants ont passé en revue la circulaire sur la gouvernance des établissements de crédits. Ce document définit les normes par rapport au choix des administrateurs, aux questions d’éthique et de déontologie au niveau du personnel.
S’exprimant à ce sujet, Konzo Traoré a laissé entrevoir  la possibilité d’appliquer ces normes d’ici le 02 juillet 2018, date d’entrée en vigueur de cette circulaire. Aussi, il a exhorté  tous les acteurs du système bancaire et financier à relever le défi pour atteindre les résultats escomptés.
Mahamane Maïga 
 


Nouveau commentaire :









EN DIRECT : toute l'actu FRANCE 24 en Français par france24






Inscription à la newsletter