lejecom  Le journal de l’économie Malienne


La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest organise, le 13 mars 2019, une concertation régionale sur le projet de loi uniforme sur l'affacturage. La Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) et l'Agence Monétaire de l'Afrique de l'Ouest (AMAO) organisent la 53e réunion ordinaire du Comité des Gouverneurs des Banques Centrales des pays membres de la Communauté Economique des Eta Réunion du Comité de Liaison Anti-blanchiment de la Zone franc-CLAB le 15 Février à Dakar Société évoluant dans les médias cherche commercial. Merci d’envoyer votre CV à l’adresse : commercial.mlibamako@gmail.com Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  » L'Agence UMOA-Titres porte à votre connaissance que, pour des contraintes de calendrier, la Conférence du Marché Régional des Titres Publics (CMRTP), prévue du 11 au 13 décembre 2018, est reportée à une date ultérieure. Retour sur Investissement : L’entreprise SUCRIVOIRE mettra en paiement son dividende annuel de 72 FCFA net par action au titre de l’exercice 2017 le 28 septembre 2018.

Production agropastorale du Mali : Comment relever le niveau de transformation ?

Vendredi 13 Avril 2018

C’est à cette question que le ministre du Développement industriel tente d’apporter une réponse adéquate. Pour ce faire, Mohamed Ali Ag Ibrahim mise sur la 1ère édition du Salon international de l’industrie du Mali (SIM) prévue du 19 au 21 avril 2018 au Parc des expositions de Bamako sous le thème « Accélérer l’industrialisation d’un pays de l’hinterland».


Production agropastorale du Mali :   Comment relever le niveau de transformation ?
Visiblement préoccupé, il ne cesse de multiplier les contacts pour convaincre divers porteurs de projets, bailleurs de fonds et investisseurs sur les opportunités de financement dans l’agro-industrie au Mali. Un pays qui a une grande  production agropastorale. 
Pour y parvenir, Mohamed Ali Ag Ibrahim a rencontré, le mardi 10 avril 2018, les partenaires techniques et financiers du Mali (PTF). Il  a sollicité la mobilisation des PTF pour la réussite du salon. Pour lui, l’industrie mobilise toutes les économies.
Au cours de cette rencontre avec les membres de la Troïka, il y a eu la présentation du spot sur le salon, la présentation de Mme Traoré Fatoumata Siragatou du ministère du Développement industriel sur le salon.  Dans sa présentation, Mme Traoré Fatoumata Siragatou a précisé que l’une des visions du salon est de faire comprendre que le développement économique réside dans l’industrie. Avant d’ajouter que l’objectif du salon est l’accélération du développement industriel du Mali. « Le Mali a un potentiel industriel mais qui demeure sous exploité surtout dans le domaine de l’or et du coton », a-t-elle dit.
Quant à Jolke Oppewal, chef de file des partenaires techniques et financiers (PTF), ambassadeur du Royaume des Pays-Bas au Mali, il a fait savoir que l’organisation de ce salon est une très bonne initiative. Avant de mettre l’accent sur la transformation des produits locaux. « Le niveau de transformation est bas au Mali » 
Mahamane Maïga














Inscription à la newsletter