lejecom  Le journal de l’économie Malienne

Publicité


La BCEAO organise, du 18 au 23 novembre 2019, la deuxième édition de la Semaine de l'inclusion financière dans l'UEMOA, autour du thème "La digitalisation au service de l'inclusion financière : enjeux pour le secteur financier et les Etats membres de Réunion du Comité de Politique Monétaire de la BCEAO à Dakar, le 04 Septembre  2019 La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest organise, le 13 mars 2019, une concertation régionale sur le projet de loi uniforme sur l'affacturage. La Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) et l'Agence Monétaire de l'Afrique de l'Ouest (AMAO) organisent la 53e réunion ordinaire du Comité des Gouverneurs des Banques Centrales des pays membres de la Communauté Economique des Eta Réunion du Comité de Liaison Anti-blanchiment de la Zone franc-CLAB le 15 Février à Dakar Société évoluant dans les médias cherche commercial. Merci d’envoyer votre CV à l’adresse : commercial.mlibamako@gmail.com Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  »

Marché régional de la dette publique : Le montant global des émissions brutes en hausse de 281,4 milliards au 1er trimestre 2019 Mardi 25 Juin 2019

Mardi 25 Juin 2019

Dans son dernier Rapport sur la politique monétaire dans l’Umoa, la Bceao note une hausse du montant global des émissions sur le marché de la dette publique.


«Au premier trimestre 2019, le montant global des émissions brutes sur le marché régional de la dette publique s'est chiffré à 886,4 milliards, en hausse de 281,4 milliards par rapport aux mobilisations durant le même trimestre de l'année précédente. Les émissions nettes se sont établies à 281,2 milliards à fin mars 2019 contre -504,8 milliards à la même période de l'année précédente », renseigne la Bceao dans un communiqué reçu au Journal de l’économie malienne (Lejecom). 

Sur le compartiment des bons du Trésor, la Bceao souligne que vingt-deux émissions ont été réalisées pour un montant total de 536,9 milliards, contre vingt-et-une émissions pour 380,2 milliards un an auparavant. «Les maturités de 6 et 12 mois ont été les plus sollicitées avec dix-neuf émissions d'une valeur globale de 440,9 milliards, soit 82,1% de la valeur totale des bons émis sur cette période », précise-t-on. 

Selon la même source, les Trésors publics ont mobilisé 349,5 milliards sur le compartiment des obligations contre 224,8 milliards au premier trimestre 2018. Dix-neuf émissions ont été réalisées, 14 pour les maturités de 3 ans et 5 pour les maturités de 5 ans. 

Dans la même dynamique, la Bceao explique que le coût moyen des ressources levées par les Etats s'est inscrit en baisse, en variation annuelle, sur le compartiment des bons du Trésor. Le taux d'intérêt moyen pondéré est ressorti à 5,78% au premier trimestre 2019 contre 6,22% à la même période de l'année précédente. 
L'encours global des titres publics est ressorti à 10.253,9 milliards à fin mars 2019. 

«En ligne avec l'évolution des émissions nettes, l'encours global des titres publics est ressorti à 10.253,9 milliards à fin mars 2019. En perspective, pour l'année 2019, sur la base des programmes d'émissions recueillis auprès des Etats membres de l'Union, le montant total des ressources à mobiliser sur le marché régional s’élèverait à 3.413,0 milliards, en hausse de 4,1% par rapport aux réalisations de 2018 », ajoute la Bceao. 
Adou FAYE














Inscription à la newsletter