lejecom  Le journal de l’économie Malienne


La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest organise, le 13 mars 2019, une concertation régionale sur le projet de loi uniforme sur l'affacturage. La Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) et l'Agence Monétaire de l'Afrique de l'Ouest (AMAO) organisent la 53e réunion ordinaire du Comité des Gouverneurs des Banques Centrales des pays membres de la Communauté Economique des Eta Réunion du Comité de Liaison Anti-blanchiment de la Zone franc-CLAB le 15 Février à Dakar Société évoluant dans les médias cherche commercial. Merci d’envoyer votre CV à l’adresse : commercial.mlibamako@gmail.com Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  » L'Agence UMOA-Titres porte à votre connaissance que, pour des contraintes de calendrier, la Conférence du Marché Régional des Titres Publics (CMRTP), prévue du 11 au 13 décembre 2018, est reportée à une date ultérieure. Retour sur Investissement : L’entreprise SUCRIVOIRE mettra en paiement son dividende annuel de 72 FCFA net par action au titre de l’exercice 2017 le 28 septembre 2018.

Marché financier : Le ministre de l’Economie et des Finances plaide pour la baisse de la valeur nominale des Bons du Trésor au Mali

Vendredi 22 Février 2019

La cérémonie de lancement du calendrier d’émission de titres publics au titre de l’année 2019 a été le prétexte pour le ministre de l’Economie et des Finances Dr Boubou Cissé, à émettre le souhait de revoir à la baisse la valeur des Bons du Trésor. Aussi l’argentier national encourage les investisseurs à accompagner le Mali dans ses efforts de développement en souscrivant significativement à ses bons et obligations du Trésor pour un montant global de 520 milliards FCFA


Évoquant le lancement du calendrier d’émissions des titres publics au titre de l’année 2019, le ministre de l’Economie et des Finances a estimé que c’est un partenariat gagnant-gagnant.  Pour ce faire, il pense qu’il y a des investisseurs potentiels en chacun, au titre individuel. Pour lui, il y a  de bien regarder ce segment et revoir à la baisse les Bons du Trésor dont la valeur nominale est de un million FCFA.
 
Dr. Boubou Cissé a aussi souligné que cérémonie de lancement du calendrier d’émission de titres publics ,  « est un évènement qui procède de la volonté de mon Département à renforcer le partenariat avec l’ensemble des acteurs du marché des titres publics  de l’Union Monétaire Ouest Africaine »,  a-t-il expliqué. Avant d’ajouter : « Le développement de notre pays, votre pays, constitue une préoccupation majeure pour les plus hautes autorités. Et j’en suis sûr, pour vous également ! »
 
En ce qui concerne le programme d’émission de titres publics de 2019, il espère que les investisseurs continueront à accompagner le Mali dans ses efforts de développement en souscrivant significativement à ses bons et obligations du Trésor pour un montant global de 520 milliards FCFA.
 
Le ministre de l’Economie et des Finances  reste convaincu que cette rencontre renforcera davantage la confiance entre le Trésor public et les acteurs du marché.
Il a exhorté la Direction Nationale du Trésor et de la Comptabilité Publique à persévérer davantage dans la promotion des titres publics afin de faire des émissions du Mali en cette année 2019, un véritable succès.

Le patron de l’Hôtel des Finances a remercié particulièrement le Directeur de l’Agence UMOA-Titres pour avoir effectué, une fois de plus,  le déplacement de Dakar à Bamako et pour son accompagnement sans relâche.

Ses remerciements vont également à l’endroit de l’Association Professionnelle des Banques et Etablissements Financiers, et à sa Présidente, au Comité des compagnies d’assurances du Mali et à son Président, ainsi qu’au Directeur général de la SGI-Mali, pour leur participation à nos émissions de titres publics.

Enfin il a remercié l’ensemble des investisseurs qui ont contribué à la réussite des opérations du Mali sur le marché financier. Avant de souhaiter  plein succès pour les émissions de 2019.
Mahamane Maïga
 
 














Inscription à la newsletter