lejecom  Le journal de l’économie Malienne



Lancement du Programme conjoint BCEAO/HEC Paris de renforcement des capacités du secteur bancaire de l'UMOA le 18 Juin AVIS A MANIFESTATION D’INTERET POUR LA SELECTION D'UN CABINET DE CONSULTANTS CHARGE DE LA CONCEPTION DE COURS, ET DE MODULES DE FORMATION EN EDUCATION FINANCIERE AINSI QUE DE L'ANIMATION DE SESSIONS DE FORMATION DES FORMATEURS DANS L'UEMOA AVIS A MANIFESTATION D'INTERET POUR LA SELECTION D’UN CABINET CHARGE DE LA DEFINITION ET DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE COMMUNICATION EN EDUCATION FINANCIERE DANS L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) Appel à candidatures pour la 43e promotion du cycle diplômant du Centre Ouest-Africain de Formation et d’Etudes Bancaires (COFEB) La hausse des inégalités affecte plus des deux tiers de la planète La Fédération des Sociétés d’Assurance de Droit National Africain (FANAF) tient sa 44ème Assemblée Générale Annuelle du 17 au 20 Février à Libreville au Gabon, sous le thème général : « La Donnée et l’Innovation au Cœur de l’Assurance Africaine » Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  »

Marché boursier : Les indices Brvm 10 et Brvm C ont terminé la cotation du 17 juillet dans le vert

Mercredi 22 Juillet 2020

A la clôture de la cotation du 17 juillet au marché boursier de l’Uemoa, les indices Brvm 10 et Brvm C ont terminé dans le vert en enregistrant des performances respectives de +1,17% et +0,66%. Selon la « revue hebdomadaire » de la Société de gestion et d’intermédiation sénégalaise Impaxis Securities, ce rebond du vendredi n’est pas parvenu à réorienter la trajectoire hebdomadaire dans laquelle évolue le compartiment actions de la bourse.


« La journée du vendredi 17 juillet a été la séance de cotation la plus dynamique de la semaine », informe Impaxis Securities dans sa « revue hebdomadaire du 13 au 17 juillet 2020. Selon la Société de gestion et d’intermédiation (Sgi), comparés aux autres séances de la semaine, les indicateurs d’activités du vendredi ont affiché des performances nettement meilleures. En ce sens, elle indique qu’à la clôture de la cotation du 17 juillet, les indices Brvm 10 et Brvm C ont terminé dans le vert en enregistrant des performances respectives de +1,17% et +0,66%.

Aussi, Impaxis précise dans la foulée que le marché a clôturé sa troisième semaine consécutive en baisse. En outre, elle explique que l’indice Brvvm-Service Publics a réalisé la seule performance positive de la semaine du fait des valeurs CIE C I (CIEC ; +7,95% à 1290 XOF) et ONATEL B F (ONTBF ; +2,05% à 2990 XOF). A l’opposé, « le secteur Agriculture enregistre la plus mauvaise performance, tirée principalement par la Société africaine de Plantation d’Hévéas (SPHC ; - 13,64% à 950 XOF) ».

En effet, le document fait savoir que cette dépréciation serait liée à la publication du rapport de l’Association des pays producteurs de caoutchouc naturel (Anrpc) qui décrit une chute de 15,7% de la consommation mondiale de caoutchouc naturel au cours du premier semestre 2020 en raison des mesures de confinement adoptées par les gouvernements pour endiguer la pandémie de la Covid-19.
En conséquence, poursuit-il, le cours du caoutchouc naturel s’est effondré de 12% à 146,5 cents/kg dans le même temps. Dans le même ordre d’idées, texte souligne que dans son rapport d’activités du T1/2020, la société (SAPH CI) avait anticipé un impact négatif important sur ses activités du second trimestre qui seraient perturbées par la réduction des quantités produites autant que celle des cours de caoutchouc.

« Par ailleurs, sous l’affluence des investisseurs induit par la bonne performance réalisée au titre de l’exercice 2019 par rapport à l’exercice 2018, la valeur CROWN SIEM C I (SEMC ; +18,92% à 220 XOF) maintient sa marche haussière et se hisse pour une seconde fois au premier rang du top cinq de la semaine », confie la Sgi. Qui dit dans le même sillage que l’activité hebdomadaire a enregistré 313 602 titres transigés pour une valeur totale de 614 802 406 XOF. « La capitalisation boursière se positionne en légère baisse de 0,53% à 3 925 062 897 721 XOF par rapport à la semaine passée », conclut Impaxis securities dans sa « revue hebdomadaire.
Bassirou MBAYE
 











Impact de la Conavirus sur les économies : La Bceao réfléchit à un plan pour sauver les pays de l’Uemoa d’une crise financière

19/03/2020 0 Commentaire

Journées annuelles du CLUB des dirigeants de banques et établissements de crédit d’Afrique : le Premier ministre malien incite les acteurs à s’organiser davantage afin de mieux répondre aux défis importants

18/02/2020 0 Commentaire

Institut monétaire africain : Les banques centrales invitées à donner leurs avis sur le statut et la structure

18/02/2020 0 Commentaire

Conférence sur les marchés des capitaux : Les acteurs explorent de nouvelles opportunités d’investissement

11/02/2020 0 Commentaire



Inscription à la newsletter