lejecom  Le journal de l’économie Malienne


UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  » L'Agence UMOA-Titres porte à votre connaissance que, pour des contraintes de calendrier, la Conférence du Marché Régional des Titres Publics (CMRTP), prévue du 11 au 13 décembre 2018, est reportée à une date ultérieure. Retour sur Investissement : L’entreprise SUCRIVOIRE mettra en paiement son dividende annuel de 72 FCFA net par action au titre de l’exercice 2017 le 28 septembre 2018. Côte d’Ivoire : L'Agence UMOA-Titres porte à la connaissance des investisseurs de l’Union qu'en raison de la célébration de la fête de Tabaski, l’émission de Bons Assimilables du Trésor, initialement prévue le Mardi 21 août 2018 est reportée au Mercr Le thème de la 13eme Conférence économique africaine 2018  porte sur : « Intégration régionale et continentale au service du développement de l'Afrique » La 13eme Conférence économique africaine 2018 se tiendra du 03 Décembre au 05 Décembre 2018 à Kigali, au Rwanda La FANAF organise  du 17 au 19 septembre 2018 à Abidjan un séminaire sur le thème : "Pratiques de la digitalisation dans la commercialisation des produits d'assurance vie" Cours des Devises en FCFA  du vendredi 03 août 2018 : Euro = 655,957 Dollar US = 562,750 Yen Japonais =5,040   Livre Sterling =732,500   Franc Suisse = 565,500 Dollar Canadien = 431,250  Yuan Chinois =81,500

Mali : Le méga projet “Morila agribusness” lancé

Mercredi 10 Octobre 2018

Le gouvernement malien a approuvé l’ambitieux projet agroalimentaire de la mine d’or de Morila, de Randgold Resources. Pour ce faire, le Premier ministre M. Soumeylou Boubeye MAIGA s’est rendu ce lundi 8 octobre à Morila, dans le cercle de Bougouni, pour le lancement du méga projet “Morila agribusness”. On y notait la présence de la ministre des Mines et du Pétrole, Lelanta Hawa Baba Ba.


Le projet est conçu pour remplacer l’activité minière par une activité économique durable dans la communauté après la fermeture de l’opération dans deux ans.
«Le projet appuiera les efforts du gouvernement pour réduire la pauvreté en promouvant le secteur agricole. Quatre-vingt pour cent de la population malienne est tributaire de l’agriculture, qui représente 45% du produit intérieur brut du pays.
 «On estime que près de 50% des produits agricoles ont été gaspillés par le manque d’industries de transformation», a déclaré le PDG de Randgold,  Mark Bristow, lors de la  cérémonie  de lancement organisée lundi à Morila.
Bristow a ajouté que transformer l’infrastructure de Morila en une base pour une zone agro-industrielle développerait non seulement une économie alternative dans la région, mais créerait également un centre d’excellence pour l’agriculture au Mali.
De plus, via son partenaire de projet, Songhai, du Bénin, Morila travaillera avec des experts en entreprise. Il a été convenu de créer une organisation non gouvernementale qui serait le principal véhicule de cette entreprise et assurerait la collaboration entre la communauté locale, le conseil régional et une ancienne association de travailleurs.
La mine d’or de Morila est exploitée par Randgold et gérée entièrement par des Maliens. Il s’agit d’une joint-venture entre Randgold (40%) et AngloGold Ashanti (40%) et l’État du Mali (20%).
Cette mine, ainsi que d’autres installations de Randgold au Mali, telles que le complexe de Loulo-Gounkoto, ont fourni environ 6% du produit intérieur brut du Mali.
Le Premier ministre M. Soumeylou Boubeye MAIGA a salué l’initiative. Selon lui, elle s’inscrit dans la vision du gouvernement d’intensifier la lutte contre la pauvreté et l’atteinte de la souveraineté alimentaire par la création de pôles de développement régionaux et en milieu rural.
Mahamane Maïga
 


Dans la même rubrique :
< >








EN DIRECT : toute l'actu FRANCE 24 en Français par france24






Inscription à la newsletter