lejecom  Le journal de l’économie Malienne


La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest organise, le 13 mars 2019, une concertation régionale sur le projet de loi uniforme sur l'affacturage. La Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) et l'Agence Monétaire de l'Afrique de l'Ouest (AMAO) organisent la 53e réunion ordinaire du Comité des Gouverneurs des Banques Centrales des pays membres de la Communauté Economique des Eta Réunion du Comité de Liaison Anti-blanchiment de la Zone franc-CLAB le 15 Février à Dakar Société évoluant dans les médias cherche commercial. Merci d’envoyer votre CV à l’adresse : commercial.mlibamako@gmail.com Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  » L'Agence UMOA-Titres porte à votre connaissance que, pour des contraintes de calendrier, la Conférence du Marché Régional des Titres Publics (CMRTP), prévue du 11 au 13 décembre 2018, est reportée à une date ultérieure. Retour sur Investissement : L’entreprise SUCRIVOIRE mettra en paiement son dividende annuel de 72 FCFA net par action au titre de l’exercice 2017 le 28 septembre 2018.

Les technologies sont l'un des outils les plus puissants pour autonomiser les femmes et les jeunes filles

Vendredi 26 Avril 2019

A l’occasion de la Journée des jeunes filles dans les technologies de l’information et de la communication (TIC), l’Union internationale des télécommunications (UIT) a lancé un appel à l'action pour encourager les jeunes filles et les jeunes femmes à apprendre davantage sur le secteur passionnant que sont les technologies.


« La technologie est l'un des outils les plus puissants à notre disposition pour autonomiser les femmes et les jeunes filles. Une carrière dans le secteur des TIC donne aux jeunes filles la chance d'être au cœur du secteur le plus dynamique et le plus passionnant au monde », a déclaré la Directrice du Bureau de développement des télécommunications de l'UIT (BDT), Doreen Bogdan-Martin, à l’occasion de la Journée. 

« Parallèlement, il faut, dans le secteur des TIC, que les femmes jouent un rôle égal à celui des hommes dans la création, la conception et l'élaboration des dispositifs et des plates-formes que nos modes de vie rendent de plus en plus indispensables », a ajouté Mme Bogdan-Martin, qui dirige l'initiative mondiale sur la Journée des jeunes filles dans le secteur des TIC.
Secteur dynamique en expansion
L’UIT souligne que les élèves ont désormais tout intérêt à avoir des compétences numériques avancées. Au cours des dix prochaines années, plus de deux millions d'emplois dans le secteur des technologies ne pourront pas être pourvus, faute de spécialistes du numérique.  

Les jeunes filles et les jeunes femmes qui apprennent le codage, le développement d'applications et l'informatique seront bien placées pour faire carrière dans ce secteur en expansion. 

Les compétences numériques permettraient également aux jeunes filles qualifiées d'avoir un avantage dans un marché du travail concurrentiel, d'obtenir un salaire plus élevé et d'améliorer leur mobilité professionnelle.
 
Moteur de croissance économique et de développement
 
Cette année, l'UIT met l’accent sur l’Afrique en célébrant la Journée au siège de la Commission de l'Union africaine, à Addis-Abeba, en Éthiopie.  

L’agence cherche ainsi à mettre en exergue les innombrables possibilités de tirer parti des TIC pour stimuler la croissance économique et le développement, notamment en vue de la réalisation des 17 Objectifs de développement durable.  

L'Afrique présente non seulement le taux de pénétration de l'Internet le plus faible, mais est la région du monde où la fracture numérique entre les hommes et les femmes est la plus marquée, avec seulement 18,6% de femmes utilisant l'Internet contre 24,9% des hommes. 

La manifestation de l'UIT accueille plusieurs orateurs éminents, près de 260 écolières d'Addis-Abeba et de divers pays du continent africain, ainsi que Betty G, l'une des jeunes étoiles montantes dans le monde de la musique en Afrique.  

La Journée internationale des jeunes filles dans le secteur des TIC est célébrée tous les ans le quatrième jeudi d'avril. Plus de 357.000 jeunes filles et jeunes femmes ont pris part à plus de 11.100 événements célébrant la Journée internationale des jeunes filles dans le secteur des TIC dans 171 pays. 
Un.org














Inscription à la newsletter