lejecom  Le journal de l’économie Malienne

Publicité


Réunion du Comité de Politique Monétaire de la BCEAO à Dakar, le 04 Septembre  2019 La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest organise, le 13 mars 2019, une concertation régionale sur le projet de loi uniforme sur l'affacturage. La Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) et l'Agence Monétaire de l'Afrique de l'Ouest (AMAO) organisent la 53e réunion ordinaire du Comité des Gouverneurs des Banques Centrales des pays membres de la Communauté Economique des Eta Réunion du Comité de Liaison Anti-blanchiment de la Zone franc-CLAB le 15 Février à Dakar Société évoluant dans les médias cherche commercial. Merci d’envoyer votre CV à l’adresse : commercial.mlibamako@gmail.com Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  » L'Agence UMOA-Titres porte à votre connaissance que, pour des contraintes de calendrier, la Conférence du Marché Régional des Titres Publics (CMRTP), prévue du 11 au 13 décembre 2018, est reportée à une date ultérieure.

Journée internationale de la lutte contre la corruption : Une série d’activités pour sensibiliser sur le phénomène au Mali

Mardi 11 Décembre 2018

Dans le cadre de la «Journée internationale de la lutte contre la corruption», célébrée le 9 décembre, le ministère de la Réforme de l’Administration et de la Transparence de la vie publique organise depuis ce dimanche la semaine nationale de lutte contre la corruption et l’enrichissement illicite. Cette semaine a pour objectif de sensibiliser sur le phénomène de la corruption et de mobiliser l’opinion nationale sur les immenses défis à relever dans ce combat.


Dans sa déclaration sur  l’organisation de  la semaine nationale de lutte contre la corruption et l’enrichissement illicite (prévue du 9 au 15 décembre 2018), la ministre de la Réforme de l’Administration et de la Transparence de la vie publique  a rappelé que la résolution 58/4 du 31 octobre 2003 de l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies a déclaré le 9 décembre «Journée internationale de la lutte contre la corruption» pour «sensibiliser sur le phénomène de la corruption et faire connaître le rôle de la Convention dans la prévention et la lutte contre celle-ci».

Mme Safia Boly a indiqué que c’est dans ce cadre que notre pays a initié la semaine nationale de lutte contre la corruption, à travers le décret n°10-624/PM-RM du 26 novembre 2010. «Outre ces instruments, la bonne gouvernance, à travers une forte rigueur dans les comptes, une rationalisation des dépenses publiques et la lutte contre la corruption, s’inscrit dans les priorités du président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta pour son nouveau quinquennat», a déclaré la ministre. Avant d’ajouter que la création d’un département en charge de la Transparence de la vie publique est l’illustration parfaite de cet engagement.

«A l’instar des 183 autres Etats parties de la Convention, le Mali mettra à profit la journée internationale de lutte contre la corruption pour lancer une véritable campagne d’information, de sensibilisation et d’éducation sur la corruption et ses dangers en mettant l’accent sur les conséquences», a annoncé la ministre Boly.

En outre, elle a révélé que la campagne se déroulera autour du thème : «Unissons-nous contre la corruption pour le développement, la paix et la sécurité». Ce thème met en avant les conséquences de la corruption. «L’objectif de cette semaine est non seulement de sensibiliser sur le phénomène de la corruption, mais aussi et surtout de mobiliser l’opinion nationale sur les immenses défis à relever dans ce combat», a précisé la ministre.


Mahamane Maïga
 
 
 
 














Inscription à la newsletter