lejecom  Le journal de l’économie Malienne


La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest organise, le 13 mars 2019, une concertation régionale sur le projet de loi uniforme sur l'affacturage. La Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) et l'Agence Monétaire de l'Afrique de l'Ouest (AMAO) organisent la 53e réunion ordinaire du Comité des Gouverneurs des Banques Centrales des pays membres de la Communauté Economique des Eta Réunion du Comité de Liaison Anti-blanchiment de la Zone franc-CLAB le 15 Février à Dakar Société évoluant dans les médias cherche commercial. Merci d’envoyer votre CV à l’adresse : commercial.mlibamako@gmail.com Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  » L'Agence UMOA-Titres porte à votre connaissance que, pour des contraintes de calendrier, la Conférence du Marché Régional des Titres Publics (CMRTP), prévue du 11 au 13 décembre 2018, est reportée à une date ultérieure. Retour sur Investissement : L’entreprise SUCRIVOIRE mettra en paiement son dividende annuel de 72 FCFA net par action au titre de l’exercice 2017 le 28 septembre 2018.

INPS : Le projet de budget 2019 évalué à plus de 182, 66 milliards de FCFA

Lundi 11 Février 2019

La 88è session du conseil d’administration de l’Institut National de Prévoyance Sociale (INPS) s’est tenue le 5 février dernier, sous la présidence de Yacouba Katilé, président dudit conseil. C’était en présence du Directeur général de l’INPS, Brehima Noumoussa Diallo et des administrateurs.


Lors de cette session, les administrateurs ont examiné avant d’adopter le programme d’activités 2019, le  projet de Budget 2019 ainsi que celui de la gestion délégué de l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO).
Au cours de l’exercice écoulée, l’INPS a réalisé de  bonnes performances : la signature de l’accord de partenariat entre l’INPS et SAER emploi dans le cadre régime de l’assurance volontaire et l’adoption  et la mise en œuvre du plan stratégique 2014-2023.
Selon les rapports consultés par le journal de l’économie malienne et  à l’issue de l’exercice 2018, les recettes  de l’INPS sont de 161,692 milliards de FCFA. Aussi, pour le même exercice,  l’INPS a payé 74,081 milliards de FCFA pour les prestations techniques ; 61,091 milliards de  FCFA pour les pensions et 10,340 milliards de FCFA pour les prestations familiales. Autrement dit, l’INPS a honoré tous ses engagements en 2018 et les perspectives pour 2019 s’annoncent meilleures.
Le projet de budget 2019 de l’INPS est arrêté en recettes à plus de  182, 66 milliards de francs CFA et en dépenses, à plus de 165,14 milliards de francs CFA, soit un solde d’exploitation prévisionnel estimé à  plus de 17, 51 milliards de francs CFA.  Le budget 2019  connait donc une  augmentation 5,73% par à celui de 2018.
Concernant l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO), le projet de budget pour l’année 2019 est arrêté en recettes à 37,704 milliards de francs CFA contre 32,755 de francs CFA en 2018, soit 16,85% d’augmentation. Les dépenses  prévisionnelles sont estimées  à 36,869 milliards de francs CFA contre 31,906 milliards de francs CFA en 2018, soit 15,56%.
Le président du conseil d’administration, Yacouba Katilé a salué la qualité des résultats obtenus au cours de l’année écoulé. Pour cela, le secrétaire général de l’Union Nationale des Travailleurs du Mali (UNTM)  a félicité  le Directeur général  de l’INPS, Bréhima Noumoussa Diallo. Aussi, tout le personnel de l’INPS a eu droit aux félicitations du président du conseil d’administration.
Pour sa part, le Directeur général de l’INPS a promis de  maintenir ce cap. Bréhima Noumoussa Diallo a exhorté ses agents à plus d’engagement, de gestion efficace et efficiente pour être hauteur de mission en 2019.   
Mahamane Maïga














Inscription à la newsletter