lejecom  Le journal de l’économie Malienne


La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest organise, le 13 mars 2019, une concertation régionale sur le projet de loi uniforme sur l'affacturage. La Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) et l'Agence Monétaire de l'Afrique de l'Ouest (AMAO) organisent la 53e réunion ordinaire du Comité des Gouverneurs des Banques Centrales des pays membres de la Communauté Economique des Eta Réunion du Comité de Liaison Anti-blanchiment de la Zone franc-CLAB le 15 Février à Dakar Société évoluant dans les médias cherche commercial. Merci d’envoyer votre CV à l’adresse : commercial.mlibamako@gmail.com Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  » L'Agence UMOA-Titres porte à votre connaissance que, pour des contraintes de calendrier, la Conférence du Marché Régional des Titres Publics (CMRTP), prévue du 11 au 13 décembre 2018, est reportée à une date ultérieure. Retour sur Investissement : L’entreprise SUCRIVOIRE mettra en paiement son dividende annuel de 72 FCFA net par action au titre de l’exercice 2017 le 28 septembre 2018.

Formation des acteurs du marché financier régional de l’Uemoa : La Brvm et l’Esg Uqam signent un mémorandum d’accord de coopération

Lundi 8 Juillet 2019

La Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) et l’Ecole des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal (ESG UQAM) ont créé un cadre formel de coopération pour un partenariat à long terme dans le domaine de la formation. Les deux parties ont procédé à la signature d’un Mémorandum d’Accord de Coopération.


Un mémorandum d’accord de coopération lie désormais la Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm) et l’Ecole des sciences de ma gestion de l’Université du Québec à Montréal (Esg Uqam). Selon un communiqué reçu au Journal de l’économie malienne (Lejecom), à travers ce mémorandum, la BRVM et l’ESG UQAM s’engagent à collaborer pour doter l’écosystème financier régional de l’UEMOA d’un outil de formation et de renforcement de capacités. Cela sous la forme de formations de base, de formations continues et certifiantes des acteurs et intervenants du marché financier régional, ainsi que d’éducation financière des populations de l’UEMOA. 

Pour le directeur Général de la BRVM et du DC/BR, Monsieur Edoh Kossi AMENOUNVE : « Il s’agit d’apporter une réponse aux besoins d’éducation financière exprimés par le grand public (formation de base sur les marchésfinanciers) et les professionnels du marché (formation continue et certifiante) au regard des nouvelles exigences des métiers de lafinance face à un environnement technologique en pleine mutation ». 

La BRVM déploie des efforts de formation depuis quelques années et compte accélérer le rythme face aux enjeux afin que la pénétration des notions et des pratiques de la finance dans les populations soit plusforte. C’est pour cela que « la BRVM a décidé de faire appel à des partenaires techniques comme l’ESG UQAM, qui est une Ecoled’excellence au Canada pour l’accompagner » a indiqué M. AMENOUNVE. 

Quant à Komlan SEDZRO, Doyen de l’ESG UQAM, son institution est « heureuse d’accompagner la BRVM dans ce projet et sur les indispensables volets de développement du capital humain et d’Innovation technologique. C’est un projet important dédié à la formation, cadre indispensable pour le renforcement de capacités des professionnels de la finance dans une vision intégratrice et communautaire. Un partenariat gagnant pour les deux organisations qui se veut agile afin de répondre aux transformations de plus en plus rapides du monde financier ». Les deux institutions travailleront également à la promotion de l’innovation technologique sur les marchés financiers, au développement des Fintechs et de la finance digitale au sein de l’UEMOA et sur l’ensemble du continent africain. 
Adou FAYE 
  
 
 
 
 














Inscription à la newsletter