lejecom  Le journal de l’économie Malienne


La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest organise, le 13 mars 2019, une concertation régionale sur le projet de loi uniforme sur l'affacturage. La Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) et l'Agence Monétaire de l'Afrique de l'Ouest (AMAO) organisent la 53e réunion ordinaire du Comité des Gouverneurs des Banques Centrales des pays membres de la Communauté Economique des Eta Réunion du Comité de Liaison Anti-blanchiment de la Zone franc-CLAB le 15 Février à Dakar Société évoluant dans les médias cherche commercial. Merci d’envoyer votre CV à l’adresse : commercial.mlibamako@gmail.com Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  » L'Agence UMOA-Titres porte à votre connaissance que, pour des contraintes de calendrier, la Conférence du Marché Régional des Titres Publics (CMRTP), prévue du 11 au 13 décembre 2018, est reportée à une date ultérieure. Retour sur Investissement : L’entreprise SUCRIVOIRE mettra en paiement son dividende annuel de 72 FCFA net par action au titre de l’exercice 2017 le 28 septembre 2018.

Financement des PME au Mali : Ecobank et African Garantee Fund signent une convention de partenariat

Vendredi 12 Avril 2019

Dans sa politique d’accompagner le secteur privé, notamment les petites et moyennes entreprises (PME), Ecobank Mali, la banque panafricaine, vient de signer avec African GuaranteeFund (AGF), une convention de partenariat afin de soutenir le financement des PME au Mali. Ce partenariat permettra d’amplifier l’octroi aux PME des financements d’équipements de production pour les industries et les services ; de stock pour les industries et les commerçants ; de la commande publique à travers des avances sur contrat ou marché et ou l’émission de cautions diverses.


Financement des PME au Mali : Ecobank et African Garantee Fund signent une convention de partenariat
Le Mali à l’instar des autres pays du continent africain doit faire face au double défi de la croissance économique et de la réduction de la pauvreté. Pour le  relever, le développement d’un tissu économique dominé par des PME actives et pérennes constitue un passage obligé. C’est dans cette dynamique que la banque panafricaine a signé, à Abidjan, courant février, cette convention avec le Fonds Africain de Garantie. Laquelle convention   permet aux banques africaines de réaliser efficacement leur stratégie de soutien aux Petites et Moyennes Entreprises (PME).

Ainsi pour le développement du secteur des PME, les politiques ont déjà donné le ton à travers la mise en place du dispositif de soutien au financement des petites et moyennes entreprises mis en place par la Banque centrale des états de l’Afrique de l’Ouest. Ce  qui consacre la création de structures d’appui et d’encadrement destinées au renforcement des capacités des PME ; l’adoption de mesures d’assouplissement et divers avantages en faveur des banques relativement au financement des PME.

C’est ainsi que, Ecobank comme à l’accoutumé n’est pas restée en marge de ce mouvement. En effet, la filiale malienne de la banque panafricaine a conclu une convention de partage de risques offrant ainsi à cette banque une opportunité de placer un encours de crédit brut de17,4 milliards FCFA sur une période de cinq ans soit un total impact moyen de 3 480 000 000FCFA par an.

Par ailleurs, ce partenariat permettra d’amplifier l’octroi aux PME des financements d’équipements de production pour les industries et les services ; de stock pour les industries et les commerçants ; de la commande publique à travers des avances sur contrat ou marché et ou l’émission de cautions diverses.

Avec cette initiative qui constitue sans nul doute une aubaine pour les PME maliennes, la banque panafricaine ne finit pas d’innover. Il faut rappeler qu’elle avait lancé en fin 2018 son nouveau Guichet unique dédié aux cautions de soumission, une première aussi bien sur le marché malien que dans la zone UEMOA.

Ainsi, à travers cette signature, les PME maliennes peuvent dorénavant compter sur les services d’Ecobank à travers la Direction de la Banque Commerciale dédiée à l’accompagnement des entreprises locales.

 Mahamane Maïga














Inscription à la newsletter