lejecom  Le journal de l’économie Malienne


Droits des compressés au Mali : « L’Etat doit payer plus de 12 milliards FCFA »

Vendredi 12 Janvier 2018

Cette information a été donnée par Yacouba Katilé, secrétaire général de l’Union nationale des travailleurs du Mali (UNTM). C’était mercredi dernier lors d’un point de presse à la bourse du travail.


Droits des compressés au Mali : « L’Etat doit payer plus de 12 milliards FCFA »
 Yacouba Katilé a tenu à faire des clarifications sur la situation de paiement des compressés du Mali. Il révèle que l’Etat doit payer plus de 12 milliards de francs Cfa à ses travailleurs. Pour ce faire, il invite le gouvernement à faire une gestion globale de la situation, au lieu de se focaliser seulement sur le cas spécifique des ex-travailleurs de l’Huicoma de Koulikoro. Selon lui, sur ces 12 milliards, la part de droits concernant les travailleurs de l’Huicoma est estimée à plus de 8 milliards de francs Cfa.
Toutefois, il déplore l’état actuel de la gestion des droits et indemnités de ces compressés. En ce sens que l’Etat malien n’a pas respecté les résolutions de l’accord de 2010. « Dans cet accord, l’Etat s’engage à payer les arriérés de 194 travailleurs de l’Huicoma SA pour la période allant du 1er janvier au 31 mai 2010 pour le montant de salaire correspondant qui sera prélevé sur la provision de 2 milliards 100 millions de FCFA mise à la disposition par le gouvernement…L’Etat doit encore aux travailleurs et cela est claire. L’Etat n’a pas tout payé. Si l’Etat a tout payé qu’on nous apporte la preuve. A travers les éléments que nous avons, l’Etat doit aux travailleurs en termes de droits et d’indemnités. Nous demandons à l’Etat de tenir compte de ses engagements pour la gestion totale de la situation », explique le secrétaire général de l’UNTM.
Sur la même lancée, Seydou Diarra, secrétaire aux revendications   de l’UNTM et président de la commission de négociation, déplore le manque de documentation sur la situation des compressés au niveau du gouvernement censé garder les archives nationales de ce pays. «Tous les documents trouvés actuellement l’ont été grâce à la direction de l’UNTM. Dans le rapport que le gouvernement a fourni pour dire simplement que l’Etat ne doit dans le cas spécifique de l’Huicoma que 300 millions de FCFA. Le document envoyé par l’UNTM fait ressortir les 8 milliards que vous devez à l’Huicoma. En un mot, là où on est aujourd’hui, l’Etat doit de manière générale 8 464 505 052 FCFA aux travailleurs de l’Huicoma »,  précise Seydou Diarra.
Au-delà de ces mises au point, la centrale syndicale de l’UNTM envisage d’aller en grève pour une gestion diligente des droits de l’ensemble des travailleurs compressés du Mali. Sans préciser la date, le secrétaire général, Yacouba Katilé  promet que l’opinion sera informée au temps opportun.
Mahamane Maïga
 









EN DIRECT : toute l'actu FRANCE 24 en Français par france24






Inscription à la newsletter