lejecom  Le journal de l’économie Malienne

Publicité


Lancement du Programme conjoint BCEAO/HEC Paris de renforcement des capacités du secteur bancaire de l'UMOA le 18 Juin AVIS A MANIFESTATION D’INTERET POUR LA SELECTION D'UN CABINET DE CONSULTANTS CHARGE DE LA CONCEPTION DE COURS, ET DE MODULES DE FORMATION EN EDUCATION FINANCIERE AINSI QUE DE L'ANIMATION DE SESSIONS DE FORMATION DES FORMATEURS DANS L'UEMOA AVIS A MANIFESTATION D'INTERET POUR LA SELECTION D’UN CABINET CHARGE DE LA DEFINITION ET DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE COMMUNICATION EN EDUCATION FINANCIERE DANS L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) Appel à candidatures pour la 43e promotion du cycle diplômant du Centre Ouest-Africain de Formation et d’Etudes Bancaires (COFEB) La hausse des inégalités affecte plus des deux tiers de la planète La Fédération des Sociétés d’Assurance de Droit National Africain (FANAF) tient sa 44ème Assemblée Générale Annuelle du 17 au 20 Février à Libreville au Gabon, sous le thème général : « La Donnée et l’Innovation au Cœur de l’Assurance Africaine » Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  »

Coronavirus : les Jeux de Tokyo repoussés en 2021

Mercredi 25 Mars 2020

Le gouvernement japonais a dû se rendre à l'évidence: l'épidémie de coronavirus rendait impossible la tenue des Jeux olympiques cet été.


Longtemps, le gouvernement japonais a voulu croire que les Jeux olympiques de Tokyo pourraient se tenir cet été. Mais face à l'ampleur de l'épidémie de coronavirus, il a dû se rendre à l'évidence. Mardi, après s'être entretenu au téléphone avec Thomas Bach, le président du Comité international olympique (CIO), le premier ministre Shinzo Abe a officialisé le report de l'événement.

Initialement prévus du 24 juillet au 9 août, les prochains Jeux d'été n'auront lieu qu'en 2021, à une date qui reste encore à préciser. C'est la première fois qu'une édition des JO est reportée en temps de paix - trois éditions précédentes avaient été annulées en 1916, 1940 et 1944 en raison des deux premières guerres mondiales. Les jeux Paralympiques, qui devaient se tenir du 25 août au 6 septembre, sont également remis à plus tard.
Comme le gouvernement japonais, le CIO a, lui aussi, tout tenté pour maintenir les Jeux. Mais les pressions extérieures s'étaient renforcées ces derniers jours face aux risques sanitaires auxquels auraient été exposés les athlètes et les spectateurs. Le Canada et la Norvège avaient décidé de ne pas envoyer de délégation. Et plusieurs fédérations sportives s'étaient prononcées pour un report.

12 milliards déjà dépensés

Cette hypothèse avait été évoquée pour la première fois dimanche par le CIO, qui se donnait alors quatre semaines pour prendre une décision. Plusieurs scénarios devaient être étudiés, dont un report de quelques mois seulement. Cette option aurait été moins coûteuse, mais elle aurait été plus difficile à mettre en place car il aurait fallu revoir encore davantage l'ensemble des calendriers sportifs. Et elle aurait également été beaucoup plus incertaine: personne ne peut en effet prédire comment évoluera la pandémie.

Un report d'an pourrait coûter plusieurs milliards de dollars au Japon - qui a déjà dépensé près de 12 milliards d'euros -, notamment pour assurer l'entretien et la maintenance des infrastructures. C'est aussi une très mauvaise nouvelle pour l'économie du pays, déjà au ralenti et désormais proche de la récession. Le gouvernement comptait sur les recettes liées au tourisme pour relancer la machine. Cela n'interviendra, au mieux, que l'année prochaine.

 Latribune.fr











Impact de la Conavirus sur les économies : La Bceao réfléchit à un plan pour sauver les pays de l’Uemoa d’une crise financière

19/03/2020 0 Commentaire

Journées annuelles du CLUB des dirigeants de banques et établissements de crédit d’Afrique : le Premier ministre malien incite les acteurs à s’organiser davantage afin de mieux répondre aux défis importants

18/02/2020 0 Commentaire

Institut monétaire africain : Les banques centrales invitées à donner leurs avis sur le statut et la structure

18/02/2020 0 Commentaire

Conférence sur les marchés des capitaux : Les acteurs explorent de nouvelles opportunités d’investissement

11/02/2020 0 Commentaire



Inscription à la newsletter