lejecom  Le journal de l’économie Malienne


La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest organise, le 13 mars 2019, une concertation régionale sur le projet de loi uniforme sur l'affacturage. La Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) et l'Agence Monétaire de l'Afrique de l'Ouest (AMAO) organisent la 53e réunion ordinaire du Comité des Gouverneurs des Banques Centrales des pays membres de la Communauté Economique des Eta Réunion du Comité de Liaison Anti-blanchiment de la Zone franc-CLAB le 15 Février à Dakar Société évoluant dans les médias cherche commercial. Merci d’envoyer votre CV à l’adresse : commercial.mlibamako@gmail.com Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  » L'Agence UMOA-Titres porte à votre connaissance que, pour des contraintes de calendrier, la Conférence du Marché Régional des Titres Publics (CMRTP), prévue du 11 au 13 décembre 2018, est reportée à une date ultérieure. Retour sur Investissement : L’entreprise SUCRIVOIRE mettra en paiement son dividende annuel de 72 FCFA net par action au titre de l’exercice 2017 le 28 septembre 2018.

CORIS BANK International réalise un total bilan de 1 152 milliards de FCFA en 2018

Mercredi 8 Mai 2019

« Au terme de l’exercice 2018 et de sa première décennie d’existence, notre Banque affiche de bonnes performances sur l’ensemble des indicateurs d’activités et de résultats qui s’inscrivent au-delà des prévisions budgétaires ». Ces propos sont du Président du Conseil d’Administration Idrissa NASSA au cours de l’Assemblée générale ordinaire tenue le 25 avril 2019 à Ouagadougou


En témoigne son Total Bilan consolidé qui affiche 1 152 milliards au terme de l’exercice 2018, contre 1 132 milliards en 2017, soit une croissance de 1,8% (+20,2 milliards) sur l’exercice 2018. 
  
Un constat qui renseigne sur la bonne dynamique de cette institution bancaire dont l’encours de dépôts clientèle consolidé s’établit à 700,3 milliards au 31 décembre 2018. Il évolue en un an de 12,9% (+79,8 milliards), tiré principalement par les ressources rémunérées. 
  
A cela s’ajoute le niveau consolidé des crédits nets à la clientèle qui a atteint 637,7 milliards à fin décembre 2018. Un pactole essentiellement réalisé par les succursales du Burkina Faso et du Bénin qui portent un encours de 99,2 milliards représentant une contribution de 15,5%, contre 9,5% à fin 2017. 
  
Dans cette même dynamique, il est noté une amélioration en un an de 25,3% (+11,4 milliards) du Produit Net Bancaire, au terme de l’exercice 2018, qui se situe à 56,7 milliards contre 45,3 milliards en 2017. 
  
La même source renseigne que l’agrégation des charges générales d’exploitation s’établit à 21,3 milliards au titre de l’exercice 2018 contre 16,1 milliards en 2017, soit une progression annuelle de 32,6% (+5,2 milliards). 
  
Au niveau des succursales,  5,2 milliards ont été réalisés en charges, avec 2,7 milliards au Sénégal et 2,5 milliards au Bénin. 
  
Dans le même sillage, il est signalé que le Résultat Brut d’Exploitation (RBE) se chiffre à 35,4 milliards au 31 décembre 2018 contre 29,2 milliards l’année précédente, après une progression de 21,2% (+6,2 milliards), le Produit Net Bancaire évoluant plus vite que les frais généraux. 
  
L’analyse montre également que le Résultat Net de la banque se fixe à 24,5 milliards au 31 décembre 2018 contre 19,6 milliards à fin 2017, soit une progression de 25,3% (+4,960 milliards) sur l’exercice 2018. 
  
A l’en croire, il prend en compte un coût du risque de 8,7 milliards, un résultat non courant de 538 millions et une charge fiscale de 2,5 milliards. 
  
Coris Bank Sénégal contribue à hauteur de 33 millions de FCFA dans le résultat net consolidé 
  
 Avant de confier que la contribution CBI SA Burkina Faso dans le résultat net consolidé est de 24,1 milliards et que celle des succursales se chiffre à 374 millions à raison de 41 millions pour la succursale du Sénégal et 333 millions pour celle du Bénin. 
Mariama Diallo 
 
 
 














Inscription à la newsletter