BRVM : La capitalisation boursière du marché des actions s’établit à 6 488 milliards FCFA en de semaine

Lundi 12 Février 2018

Le rapport d’analyse boursière de Bloomfield Intelligence de la semaine du 05 au 09 Février 2018 souligne que la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières(BRVM) a terminé la semaine hausse en affichant 211,35 points pour l’indice BRVM 10 (+0,43%) et 230,69 points pour l’indice BRVM Composite (+1,03%).


Selon Bloomfield Intelligence, la capitalisation boursière du marché des actions s’établit à 6 488 milliards FCFA. Les transactions en valeur du marché des actions s’établissent à 2,1 milliards FCFA en fin de semaine, portées principalement par les secteurs « Finances » (36%), « Services Publics » (24%), « Agriculture » (17%) et « Industrie » (17%). Le titre BOA SN réalise la plus importante progression du marché avec un gain de 15,91% tandis que le titre NESTLE CI affiche la plus forte baisse avec une chute de 9,09%. Sur le marché des matières premières, le cours du pétrole brut termine la semaine en baisse, en dessous de 60 USD le baril, tandis que les cours du café et de l’huile de palme terminent la semaine en hausse.
Sur le marché des actions, l’action Coris Bank International (CBI) fait partie des rares titres sur la BRVM à avoir terminé l‘année 2017 dans le vert, avec notamment une plus-value de 16% sur l’ensemble de l’année. Les performances financières satisfaisantes de CBI, la solidité de la banque et surtout les dividendes distribués en 2017 au titre de l’exercice 2016 contribuent fortement à expliquer cette plus-value. A la fin du 3 e trimestre 2017, le PNB de la banque s’élevait à 30,677 milliards FCFA (+20,7% par rapport à la même période en 2016) et le résultat net à 16,819 milliards FCFA (+29,31%). Cette performance, note le rapport d’analyse boursière de Bloomfield Intelligence, est imputable en partie à la reprise de l’activité économique au Burkina Faso, en témoignent les hausses de 27,4% des dépôts effectués par la clientèle et de 40,1% des crédits octroyés à la clientèle sur la même période. En 2018, le titre CBI s’est déprécié sur le 1 er mois de l’année, perdant 9% de sa valeur par rapport à l’entame de l’année. Depuis le début du mois de février, le cours du titre affiche une reprise et se situe à 9 400 FCFA (-6% par rapport à l’entame de l’année) à la date du 09 février 2018, en hausse de 3,3% relativement à fin janvier. Avec en perspective une croissance de l’économie burkinabé projetée à 6,6% en 2018 et des dividendes au titre de l’exercice 2017 attendues en hausse, ce mouvement haussier pourrait s’étendre sur une bonne partie de l’année 2018.
Adou Faye


Nouveau commentaire :









EN DIRECT : toute l'actu FRANCE 24 en Français par france24






Inscription à la newsletter