lejecom  Le journal de l’économie Malienne


UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  » L'Agence UMOA-Titres porte à votre connaissance que, pour des contraintes de calendrier, la Conférence du Marché Régional des Titres Publics (CMRTP), prévue du 11 au 13 décembre 2018, est reportée à une date ultérieure. Retour sur Investissement : L’entreprise SUCRIVOIRE mettra en paiement son dividende annuel de 72 FCFA net par action au titre de l’exercice 2017 le 28 septembre 2018. Côte d’Ivoire : L'Agence UMOA-Titres porte à la connaissance des investisseurs de l’Union qu'en raison de la célébration de la fête de Tabaski, l’émission de Bons Assimilables du Trésor, initialement prévue le Mardi 21 août 2018 est reportée au Mercr Le thème de la 13eme Conférence économique africaine 2018  porte sur : « Intégration régionale et continentale au service du développement de l'Afrique » La 13eme Conférence économique africaine 2018 se tiendra du 03 Décembre au 05 Décembre 2018 à Kigali, au Rwanda La FANAF organise  du 17 au 19 septembre 2018 à Abidjan un séminaire sur le thème : "Pratiques de la digitalisation dans la commercialisation des produits d'assurance vie" Cours des Devises en FCFA  du vendredi 03 août 2018 : Euro = 655,957 Dollar US = 562,750 Yen Japonais =5,040   Livre Sterling =732,500   Franc Suisse = 565,500 Dollar Canadien = 431,250  Yuan Chinois =81,500

Assurance Maladie : La CANAM a encaissé des cotisations AMO de plus de 36 milliards FCFA sur une prévision de 55 milliards FCFA

Jeudi 6 Décembre 2018

La révélation a été faite par le président du Conseil d’administration de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie (CANAM). Présidant les travaux de la 17ème session ordinaire du conseil d’administration, Pr. Mamary Kané s’est réjoui de l’état de mobilisation des cotisations, estimé à un taux de réalisation de 67%.


Présentant  l’exécution du budget au 30 septembre 2018, il dira que le montant des recettes mobilisées, toutes sources confondues, s’élève à 38. 333 052 612 FCFA sur une prévision de 57.011 500 000 FCFA, soit un taux de réalisation de 67%. Ensuite que le montant total des cotisations AMO reversées par les organismes gestionnaires délégués (INPS et CMSS) au profit de la CANAM au 30 septembre 2018, s’élève à 36. 673 250 538 FCFA sur une prévision de 55. 000 000 000FCFA, soit un taux de réalisation de 67%.

Cependant, Pr. Mamary Kané a expliqué que les dépenses ont été liquidées à hauteur de 38. 654 219 968 FCFA sur un montant prévisionnel de 57. 011 500 000 FCFA, soit un taux d’exécution de 68%. Le montant total de dépenses techniques liquidées s’élève à26. 205 662 951 FCFA sur une prévision de 36 557 865 967 FCFA, soit un taux d’exécution de 72%. Aussi, que les dépenses d’investissement et d’équipement, essentiellement composées des dépenses pour la mise en œuvre du programme d’activités de la CANAM, ont été liquidées à hauteur de 4.586 510 847 FCFA sur un montant prévisionnel de 6. 772 980 000 FCFA, soit un taux d’exécution de 68% et que Les dépenses de fonctionnement s’élèvent à 7. 862 046 170FCFA sur un montant prévisionnel de 13. 680 654 033 FCFA, soit un taux. 

Par ailleurs, le président du Conseil d’administration a évoqué que  sur les 272 activités programmées pour l’année 2018, 133 ont été exécutées, soit 49%, et que 27 sont en cours de réalisation. En ce sens, il a affirmé que les 112 autres seront réalisées d’ici la fin de l’année. « Ces activités réalisées, malgré les contraintes et difficultés rencontrées dans la mise en œuvre du programme d’activités, ont pu contribuer à l’amélioration de la gestion financière, de la gestion et du fonctionnement du régime, de la fourniture des prestations de qualité, aux renforcements des capacités du personnel et à l’amélioration de leur cadre de travail », a-t-il indiqué.
Mahamane Maïga  
 
 
 









EN DIRECT : toute l'actu FRANCE 24 en Français par france24






Inscription à la newsletter