lejecom  Le journal de l’économie Malienne



Lancement du Programme conjoint BCEAO/HEC Paris de renforcement des capacités du secteur bancaire de l'UMOA le 18 Juin AVIS A MANIFESTATION D’INTERET POUR LA SELECTION D'UN CABINET DE CONSULTANTS CHARGE DE LA CONCEPTION DE COURS, ET DE MODULES DE FORMATION EN EDUCATION FINANCIERE AINSI QUE DE L'ANIMATION DE SESSIONS DE FORMATION DES FORMATEURS DANS L'UEMOA AVIS A MANIFESTATION D'INTERET POUR LA SELECTION D’UN CABINET CHARGE DE LA DEFINITION ET DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE COMMUNICATION EN EDUCATION FINANCIERE DANS L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) Appel à candidatures pour la 43e promotion du cycle diplômant du Centre Ouest-Africain de Formation et d’Etudes Bancaires (COFEB) La hausse des inégalités affecte plus des deux tiers de la planète La Fédération des Sociétés d’Assurance de Droit National Africain (FANAF) tient sa 44ème Assemblée Générale Annuelle du 17 au 20 Février à Libreville au Gabon, sous le thème général : « La Donnée et l’Innovation au Cœur de l’Assurance Africaine » Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  »

Activité boursière : Le marché enregistre une deuxième semaine consécutive de hausse

Mardi 18 Août 2020


Selon la Société de gestion et d’intermédiation sénégalaise Impaxis Securities dans sa Revue hebdomadaire pour la semaine du 10 au 14 août 2020, l’activité boursière a évolué en tendance soutenue au cours de cette semaine après le coup de froid de la séance du lundi 10 août.


« Le marché enregistre ainsi une deuxième semaine consécutive de hausse (+0,20% à 129,93 points). Par rapport au creux du 3 août (126,90 points), l’indice composite prend 2,39% quand le Brvm 10 s’adjuge 4,69% sur la même période », lit-on dans le document consulté par le Journal  de l’économie malienne (Lejecom).

Selon la même source, le marché a connu cette semaine une intense activité marquée par un flux financier de 3 045 065 991,00 XOF pour un volume échangé de 1 253 582 titres. Ce regain d’activité est à mettre à l’actif de la valeur Ecobank CI (ECOC ; +3,45% à 3 000 XOF) qui enregistre 56,94% des transactions. Le tassement de volume observé la semaine précédente indiquait une phase de consolidation qui sera confirmée par le retour de volumes importants. Ainsi, sur le plan technique, le marché semble marquer un point de rupture par la cassure probable de la résistance à 130 points.

Selon Impaxis, cette évolution soutenue par des volumes importants présenterait un essoufflement de la tendance baissière observée depuis le pic du 05/06/2020 à 138,83 points. Toutefois, le déroulé des manifestations politiques en Côte d’ivoire se révèle comme un des facteurs de volatilité à intégrer dans les anticipations, le marché étant donc exposé à l’orientation socio-politique du pays à l’approche de l’élection présidentielle. «Par ailleurs, la semaine boursière a été marquée le mardi 11 août par la publication des résultats du premier semestre 2020 de la société des télécommunications au Burkina Faso Onatel BF (Ontbf). Il en ressort un bénéfice net par actions de 215 XOF, en progression de 5,1% en glissement annuel. L’action a terminé sa course ce vendredi à 2 945 XOF, avec un gain de 5,18% par rapport à son cours de clôture de la semaine précédente, et reste la seule valeur du secteur des services publics à terminer dans le vert », renseigne la  note de Impaxis.

Le secteur Transport réalise la meilleure performance hebdomadaire (+4,56%) portée principalement par la valeur Bolloré C I (SDSC ; +4,56% à 1 340 XOF). La réouverture effective des frontières et l’annonce du partenariat pour l’appui logistique de l’acheminement de la production de la filière mangue de la Côte d’ivoire, du Mali et du Burkina Faso destinées à l’exportation ont soutenu la valorisation du titre. Au terme de cette deuxième semaine du mois d’août, la capitalisation boursière s’établit à 3 904 008 999 036 XOF contre 3 896 102 382 871 XOF au soir du vendredi passé, soit une progression de 0,20%.
Adou FAYE











Impact de la Conavirus sur les économies : La Bceao réfléchit à un plan pour sauver les pays de l’Uemoa d’une crise financière

19/03/2020 0 Commentaire

Journées annuelles du CLUB des dirigeants de banques et établissements de crédit d’Afrique : le Premier ministre malien incite les acteurs à s’organiser davantage afin de mieux répondre aux défis importants

18/02/2020 0 Commentaire

Institut monétaire africain : Les banques centrales invitées à donner leurs avis sur le statut et la structure

18/02/2020 0 Commentaire

Conférence sur les marchés des capitaux : Les acteurs explorent de nouvelles opportunités d’investissement

11/02/2020 0 Commentaire



Inscription à la newsletter