lejecom  Le journal de l’économie Malienne

Publicité


Réunion du Comité de Politique Monétaire de la BCEAO à Dakar, le 04 Septembre  2019 La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest organise, le 13 mars 2019, une concertation régionale sur le projet de loi uniforme sur l'affacturage. La Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) et l'Agence Monétaire de l'Afrique de l'Ouest (AMAO) organisent la 53e réunion ordinaire du Comité des Gouverneurs des Banques Centrales des pays membres de la Communauté Economique des Eta Réunion du Comité de Liaison Anti-blanchiment de la Zone franc-CLAB le 15 Février à Dakar Société évoluant dans les médias cherche commercial. Merci d’envoyer votre CV à l’adresse : commercial.mlibamako@gmail.com Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  » L'Agence UMOA-Titres porte à votre connaissance que, pour des contraintes de calendrier, la Conférence du Marché Régional des Titres Publics (CMRTP), prévue du 11 au 13 décembre 2018, est reportée à une date ultérieure.

4è session de l’assemblée consulaire de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali : Évaluation à mi-parcours de la mandature 2015-2020

Lundi 4 Mars 2019

C’était ce jeudi 28 février au parc des expositions de Bamako, sous la coprésidence du ministre du Commerce et de la Concurrence et celui du Développement Industriel et de la Promotion des Investissements. Étaient présents : le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali (CCIM), Youssouf Bathily, des délégués venus de l'intérieur du pays.


Plusieurs points étaient à l'ordre du jour des échanges, l’évaluation à mi-parcours de la mandature 2015-2020 sur la base des rapports d'activités 2017-2018, l’élaboration du plan d'action et l’adoption du budget 2019.
A l’entame de la quatrième année de mise en œuvre du plan de mandature 2015 – 2020, il était important de faire le point des réalisations, du départ de la mandature à ce jour.

Parmi les infrastructures inscrites dans le plan de mandature, on peut citer entre autres : la construction des sièges des délégations régionales ; la réalisation d’équipements marchands ; le renforcement du parc des expositions de Bamako ; la réalisation de ports secs sur les principaux corridors (Kayes et Sikasso) ; la poursuite de la construction de l’Institut Consulaire d’Etudes et de Formation (INCEF) et le centre d’apprentissage et de maintenance industrielle ; les équipements ; l’inauguration des sièges des délégations régionales de Kayes, Koulikoro et Ségou .

Le président de la CCIM s’est réjoui de la qualité de son bilan. Pour lui, la plupart de ces infrastructures ont été réalisées ou sont en chantier. C’est notamment les sièges de Tombouctou et de Gao en nette progression ; le marché de Sibiribougou en cours de finition en commune IV du District. S’y ajoutent  les marchés des communes V et VI du District de Bamako  en démarrage de construction, le démarrage des travaux des marchés de Mopti et de Koulikoro.

Par ailleurs, le  renforcement du parc des expositions de Bamako constitue une action prioritaire. «Nous envisageons d’ici la fin du mandat de construire un véritable centre multifonctionnel qui comprendra un parc des expositions, des molles, des hôtels, des parcs de loisirs. Ce centre sera battu sur une superficie d’environ 50 hectares», a annoncé Youssouf Bathily. Avant d’estimer que ces infrastructures contribueront au développement économique du pays.

Pour ce faire, le président  de la CCIM  compte sur l’accompagnement des autorités de tutelle   pour la réalisation des différentes initiatives.

A ce sujet, le ministre du Commerce et de la Concurrence, Alhassane Ag Moussa,  a rassuré le soutien du gouvernement à la CCIM afin de mener à bon port la mandature 2015-2020.
Mahamane Maïga














Inscription à la newsletter