lejecom  Le journal de l’économie Malienne


L'Agence UMOA-Titres porte à votre connaissance que, pour des contraintes de calendrier, la Conférence du Marché Régional des Titres Publics (CMRTP), prévue du 11 au 13 décembre 2018, est reportée à une date ultérieure. Retour sur Investissement : L’entreprise SUCRIVOIRE mettra en paiement son dividende annuel de 72 FCFA net par action au titre de l’exercice 2017 le 28 septembre 2018. Côte d’Ivoire : L'Agence UMOA-Titres porte à la connaissance des investisseurs de l’Union qu'en raison de la célébration de la fête de Tabaski, l’émission de Bons Assimilables du Trésor, initialement prévue le Mardi 21 août 2018 est reportée au Mercr La 13eme Conférence économique africaine 2018 se tiendra du 03 Décembre au 05 Décembre 2018 à Kigali, au Rwanda Le thème de la 13eme Conférence économique africaine 2018  porte sur : « Intégration régionale et continentale au service du développement de l'Afrique » La FANAF organise  du 17 au 19 septembre 2018 à Abidjan un séminaire sur le thème : "Pratiques de la digitalisation dans la commercialisation des produits d'assurance vie" Cours des Devises en FCFA  du vendredi 03 août 2018 : Euro = 655,957 Dollar US = 562,750 Yen Japonais =5,040   Livre Sterling =732,500   Franc Suisse = 565,500 Dollar Canadien = 431,250  Yuan Chinois =81,500

13ème session ordinaire du Comité de Coordination et de Suivi des Politiques et Programmes de Sécurité alimentaire : Eviter l’éternelle assistance de l’Etat et des partenaires

Mardi 13 Février 2018

Il faut relever le défi de l’éternelle assistance de l’Etat et des partenaires a déclaré Oumar Ibrahim Touré, ministre commissaire à la sécurité alimentaire. Il s’exprimait lors de l’ouverture des travaux de la 13ème session ordinaire du Comité de Coordination et de Suivi des Politiques et Programmes de Sécurité alimentaire, tenue vendredi 9 février à Bamako.


Selon le commissaire à la Sécurité alimentaire, il faut aller  dans le sens de la prise en compte des populations vulnérables à travers des activités génératrices de revenus pour faire face à l’insécurité alimentaire. 

Oumar  I. Touré  de préconiser une attention particulière à la réalisation  d’activités de résilience au bénéfice des populations des zones affectées, en s’appuyant  sur l’expérience acquise par notre Dispositif de sécurité alimentaire. Car, pour lui, il est impératif d’œuvrer à la création  d’activités génératrices de revenus pour que ces populations puissent se prendre en charge pour éviter l’éternelle assistance de l’Etat et des partenaires.

C’est pourquoi, d’ailleurs, il a lancé un appel pressant à l’endroit du Gouvernement, de ses Partenaires Techniques et Financiers et des ONG, afin que chacun se mobilise pour apporter les ressources nécessaires en vue de mettre en œuvre avec diligence les recommandations formulées par les experts du Système d’Alerte précoce au profit des populations vulnérables et du cheptel.

Quant à  Amadou Allahoury Diallo, représentant résident de la FAO et coordinateur des partenaires techniques et financiers de la sécuritaire alimentaire, il a indiqué que cette session se tient dans un contexte marqué par l’avancée des acquis du partenariat avec le Commissariat à la Sécurité alimentaire. En cela, il a salué l’engagement du Ministre-commissaire pour sa disponibilité et sa clairvoyance.

Enfin, le représentant des PTF  a invité le gouvernement malien à accélérer la mise en œuvre du processus des politiques et programmes dans le domaine et  réaffirme  leur engagement à poursuivre leurs efforts pour l’atteinte des objectifs de la sécurité alimentaire et nutritionnelle au Mali.

 Mahamane Maïga

 



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 13 Novembre 2018 - 15:42 Accord commercial africain : Moteur de croissance









EN DIRECT : toute l'actu FRANCE 24 en Français par france24






Inscription à la newsletter