Villages agricoles : 3 000 emplois directs et 21 000 emplois indirects en vue

Vendredi 29 Septembre 2017

Lors de l’ouverture du 1ier salon régional de l’intermédiation (SARI 2017), le ministre l’Emploi et de la Formation professionnelle, Maouloud Ben Kattra, a souligné l’importance du secteur agricole au Mali. Lequel contribue au décollage économique et à la résorption du chômage des jeunes par la création d’emplois directs et indirects.


Villages agricoles : 3 000 emplois directs et 21 000 emplois indirects en vue
Contrairement à un passé récent, les Agences de Développement telles que la Banque mondiale, la Banque Africaine de Développement, l’Agence Française de Développement, reconnaissent que le décollage économique de nos pays passe par le développement du secteur agricole.
Cette vision a été soutenue par le ministre le ministre l’Emploi et de la Formation professionnelle, Maouloud Ben Kattra.
«C’est donc à juste titre que le Mali consacre 15% du budget national à l’agriculture», affirme-t-il. Avant d’ajouter: «C’est pourquoi avec les Nouveaux Villages Agricoles-NVA, nous voulons inciter la jeunesse malienne à investir dans le secteur rural avec pour ambition de créer 3 000 emplois directs et 21 000 emplois indirects».
Au-delà des chiffres avancés, Maouloud Ben Kattra se base sur des cas de réussite pour convaincre davantage de jeunes chômeurs.
«En effet, il est établi et vérifié qu’on peut devenir multimillionnaire à travers, la culture de la tomate ! Ça peut paraître fantaisiste pour certains, mais c’est de la réalité», affirme-t-il. Avant de faire savoir qu’aujourd’hui, l’activité principale de l’homme le plus riche d’Afrique, Aliko DANGOTE, est la culture de la tomate.
.
Mahamane MAIGA 


Nouveau commentaire :







EN DIRECT : toute l'actu FRANCE 24 en Français par france24






Inscription à la newsletter