Santé : Un enfant sur dix dans le monde n'a reçu aucun vaccin en 2016

Mardi 18 Juillet 2017

12,9 millions de nourrissons dans le monde - près de 1 sur 10 - n'ont pas reçu de vaccins en 2016, ont annoncé lundi l'Organisation mondiale pour la santé (OMS) et le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF).


Concrètement, souligne un communiqué, cela signifie que ces nourrissons ont manqué la première dose de vaccin contenant la diphtérie-tétanos-coqueluche (DTP), ce qui les expose à un risque sérieux face à ces maladies potentiellement mortelles. En outre, on estime que 6,6 millions de nourrissons qui ont reçu leur première dose de vaccin contenant du DTP n'ont pas complété la série complète de vaccination anti-DTC à trois doses (DTP3) en 2016. 
Depuis 2010, le pourcentage d'enfants qui ont reçu leur traitement complet de vaccins entier stagne à 86% (116,5 millions de nourrissons), sans changements significatifs dans aucun pays ou région au cours de l'année écoulée. Ce chiffre ne correspond pas à l'objectif global de couverture de vaccination fixé à 90%. 
«La plupart des enfants qui ne sont pas vaccinés sont les mêmes que les systèmes de santé ont manqué», explique le Dr Jean-Marie Okwo-Bele, Directeur de l'immunisation, des vaccins et des produits biologiques à l'OMS. 
Selon les nouvelles données, 130 des 194 États membres de l'OMS ont atteint et maintenu au moins 90% de couverture pour le DTP3 au niveau national - l'un des objectifs énoncés dans le Plan d'action mondial pour les vaccins. Cependant, environ 10 millions de nourrissons supplémentaires doivent être vaccinés dans 64 pays, si tous les pays doivent atteindre une couverture d'au moins 90%. 
Parmi ces 10 millions d'enfants, 7,3 millions vivent dans des contextes fragiles ou humanitaires, y compris des pays touchés par les conflits. 4 millions d'entre eux vivent également dans seulement trois pays: l'Afghanistan, le Nigéria et le Pakistan, où l'accès aux services de vaccination de routine est essentiel à la réalisation et au maintien de l'éradication de la poliomyélite. 
En 2016, huit pays avaient moins de 50% de couverture avec DTP3 en 2016, dont la République centrafricaine, le Tchad, la Guinée équatoriale, le Nigéria, la Somalie, le Soudan du Sud, la Syrie et l'Ukraine. 
 Pathé  TOURE 
 


Nouveau commentaire :







EN DIRECT : toute l'actu FRANCE 24 en Français par france24






Inscription à la newsletter