Relance économique : Faciliter l’accès de la commande publique aux entreprises maliennes

Mercredi 20 Septembre 2017

Pour permettre d’aboutir à des réformes indispensables pour la relance économique, le patronat malien suggère à l’Etat de faciliter leur accès à la commande publique.


Relance économique : Faciliter l’accès de la commande publique aux entreprises maliennes
Pour  le président du Conseil National du Patronat du Mali (CNPM), Mamadou Sinsi Coulibaly, la commande publique a son importance en tant que levier pour la relance économique. «Notre tissu économique est composé essentiellement de PME-PMI et de micro-entreprises. On peut les protéger en facilitant leur accès à l’offre publique parce qu’elles existent déjà et ont prouvé un certain savoir-faire», a-t-il fait savoir.
Pour faciliter l’accès à  la commande publique, le patronat souhaite que la priorité soit donnée aux entreprises maliennes.
Au regard de nombreux défis à relever, le  patron des patrons  propose  des réformes concrètes. Selon lui,  ces réformes portent notamment sur le bon fonctionnement de l’entreprise comme le renforcement du pouvoir du conseil d’administration, la limitation du mandat d’un directeur général, la suppression de la taxe emploi jeune et de la taxe logement, la diminution du taux de l’ITS (impôt sur les traitements et salaires) de 37% à 25%.
S’agissant des réformes concrètes en lien avec  la commande publique,  le président Mamadou Sinsi Coulibaly souhaite que la priorité soit donnée aux entreprises maliennes. Il a souhaité l’adhésion des départements ministériels concernés et leur implication totale à faire aboutir ces réformes.
Préoccupé  à relever le défi de la relance économique,  le gouvernement,  à travers le ministère de l’Economie et des Finances, est à pied d’œuvre pour aboutir à des reformes concrètes
 Mahamane MAIGA
 
 
 
 


Nouveau commentaire :







EN DIRECT : toute l'actu FRANCE 24 en Français par france24






Inscription à la newsletter