Produits pétroliers: Des mesures pour atténuer leurs impacts sur les prix

Mardi 1 Août 2017

Pour faire face à la hausse des cours des pétroliers en mars et mai 2017, le ministère de l’Economie et des Finances, à travers l’Office National des Produits Pétroliers (ONAP), a initié des mesures pour atténuer leurs impacts sur les prix à la pompe. Elles se sont traduites par des diminutions des prélèvements fiscaux et des baisses des prix à la pompe.


Dr Boubou Cissé, ministre des finances du Mali
Dr Boubou Cissé, ministre des finances du Mali
Cet effort de gestion a été reconnu par le ministre de l’Economie et des Finances, Dr Boubou Cissé qui  vient de présider la 34ème session ordinaire du Conseil d’Administration de l’ONAP. «Cette activité se tient au moment où d’une part, l’économie malienne nationale connait un taux de croissance, et d’autre part le marché mondial du pétrole se caractérise par une accalmie», souligne l’argentier de l’Etat.
Selon lui, si les cours mondiaux des produits pétroliers sur les marchés mondiaux ont augmenté en moyenne de 24% au cours du dernier semestre de l’an 2016, ils sont passés de 54 dollars en janvier 2017 à 46 dollars en juin 2017, soit une baisse de 15%.
Au plan national, il ressort que les tendances baissières des cours des produits pétroliers ont été mises à profit pour diminuer les prix à la pompe et améliorer les marges des opérateurs pétroliers.
Par rapport  à la hausse des cours des pétroliers en mars et mai 2017, des mesures ont été initiées  pour atténuer leurs impacts sur les prix à la pompe. Ces mesures se sont traduites par des diminutions des prélèvements fiscaux et des baisses des prix à la pompe. Au-delà de ces mesures, Dr Boubou Cissé insiste sur la nécessité de renforcer les capacités de stockage et le contrôle de qualité des produits pétroliers consommés au Mali.
Mahamane MAIGA
 


Nouveau commentaire :







EN DIRECT : toute l'actu FRANCE 24 en Français par france24






Inscription à la newsletter