Ouvrages hydrauliques : La CEDEAO cite le cas du barrage de Sélingué

Mardi 8 Août 2017

Une étude initiée par la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) relative au développement d’infrastructures hydrauliques au sein de ses pays membres révèle que le barrage de Sélingué est un géant au service de la nation malienne.


Les résultats de l’Etude ont été rendus publics lors d’un atelier de restitution et de validation, le jeudi 03 Août 2017 à Bamako, par un groupe de  chercheurs, en présence  du Directeur général de l’Office de Développement Rural de Sélingué, Mamadou Baba Diallo et  des acteurs intervenant dans le domaine.
Selon les initiateurs, les objectifs de cette étude sont : réaliser l’évaluation ex-post de la richesse produite par le barrage de Sélingué, la comparer aux hypothèses sur lesquelles s’est fondée la construction du barrage et d’aménagement des périmètres irrigués, faire un bilan financier pour l’Etat.
Le Directeur général de l’Office de Développement Rural de Sélingué, Mamadou Baba Diallo, a rappelé que le projet barrage de Sélingué visait à satisfaire les besoins en énergie de la ville de Bamako et de ses environs jusqu’à l’horizon 1990. De même, il vise à accroitre les superficies agricoles irriguées avec maitrise totale de l’eau pour 1100 hectares dans l’immédiat, et à accroitre les productions halieutiques.
 Par rapport à certains barrages de la sous-région, il faut noter que la mise en œuvre du volet électricité du barrage de Sélingué a connu un succès incontestable. Il est rentable parce qu’il dégage une valeur actuelle nette très positive de plus de 68 milliards de FCFA avec un taux de rentabilité interne de 9,21%.
Mahamane MAIGA 


Nouveau commentaire :







EN DIRECT : toute l'actu FRANCE 24 en Français par france24






Inscription à la newsletter