Marché financier régional : En moins d’un an, le Trésor public du Mali a pu lever 200 milliards de FCFA

Mercredi 6 Septembre 2017

Dans le cadre du financement de sa politique de développement des infrastructures, le Mali a décidé de lancer, en avril 2017, un nouvel emprunt obligataire sur le marché financier de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), pour lever la somme de 100 milliards de FCFA.


Pour le directeur général de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM), Edoh Kossi Amenounve, cette émission obligataire est la seconde du Mali après l’emprunt obligataire «Etat du Mali, 6,2% 2016-2023» réalisé avec succès en 2016.
En outre, cela vient confirmer l’engagement du Mali à utiliser le marché financier régional pour le financement de son développement.
 
Ainsi, en moins d’un an, le Trésor public du Mali a pu lever 200 milliards de FCFA auprès des banques, des investisseurs institutionnels et des particuliers de l’UEMOA et en dehors de notre région.


Il a indiqué que cela témoigne également de la volonté du directeur général du trésor et de la comptabilité publique, Sidi Almoctar Oumar, ancien membre du Conseil régional de l’épargne publique et des marchés financiers et de toute son équipe à œuvrer pour que le Mali prenne une part active dans le dynamisme de notre marché. Selon Edoh Kossi Amenounve , le marché obligataire régional se porte très bien.

En effet, l’admission à la cote de l’emprunt obligataire «Etat du Mali 6,50% 2017-2024» est la cinquième admission à la cote sur le marché obligataire de l’UEMOA depuis le début de cette année, après celles de deux emprunts du Trésor public de Côte d’Ivoire, un du Bénin et un de la CRRH-UEMOA, pour un montant total mobilisé de 517,96 milliards de FCFA, soit 20,11% de la capitalisation de notre marché de la dette, a dit le directeur général de la BRVM.
Mahamane Maïga
 


Nouveau commentaire :







EN DIRECT : toute l'actu FRANCE 24 en Français par france24






Inscription à la newsletter