Lutte contre les maladies épidémiques : La Douane malienne et OCHA se donnent la main

Mardi 19 Septembre 2017

La Douane malienne en collaboration avec le l’Organisation Mondiale des Douanes (OMD) et la Coordination des Affaires Humanitaires des Nations Unies (OCHA) organisent un atelier de diagnostic relatif aux procédures de dédouanement de secours au Mali projet C-RED/OMD avec comme thème «Favoriser une synergie d’actions des intervenants pour une meilleure facilitation de dédouanement des envois de secours. La cérémonie d’ouverture a eu lieu hier lundi 18 septembre 2017 à l’hôtel Colombus sis à l’ACI 2000 sous la présidence du directeur général adjoint de la douane, le colonel major Sounkalo Dembélé, accompagné de Mme Eve Gérard, responsable dudit projet et de Mme Virginie Bohl, représentante de l’OCHA) en présence de nombreux douaniers.


Lutte contre les maladies épidémiques : La Douane malienne et OCHA se donnent la main

Suite à l’impact dévastateur de la crise d’Ebola en Afrique de l’Ouest, il est devenu évident que les administrations douanières jouaient un rôle pivot dans la réduction des effets des maladies épidémiques régionales et des désastres naturels. Dans la distribution des biens de secours, la douane doit assurer la libération prioritaire de ces biens sans compromettre la sécurité de leur pays et la santé de leurs employés.

En effet, depuis mai 2016, l’Organisation Mondiale des Douanes (OMD) fournit un soutien aux administrations douanières de l’Afrique de l’Ouest qui ont été affectées par la crise d’Ebola, notamment la Sierra Leone, Guinée, Libéria, Mali, Sénégal et Nigeria. Ce soutien vise à mieux les préparer et les soutenir dans la lutte contre les maladies épidémiques et les désastres naturels.

Prenant la parole, la responsable du projet C-RED/OMD, Mme Eve Gérard, dira que depuis quelques temps, les pays de l’Afrique de l’ouest souffrent suite à cette épidémie d’Ebola, ce projet va permettre de lutter contre cette maladie à travers le concours de la police, de la gendarmerie et surtout de la douane car la Douane joue un grand rôle à la frontière.

Quant au directeur général adjoint de la douane, le colonel-major Sounkalo Dembélé, dira que la douane malienne participe en collaboration avec les autres agences à la mise en œuvre du plan d’urgence national relatif au traitement des catastrophes naturelles par la mise en place de mesures destinées à accélérer l’importation, l’exportation , le transit et la libération des envois de secours d’urgence et des articles en possession du personne de secours lors des catastrophes et de situations d’urgence dit-il. Avant de signaler que sur l’ensemble de ces questions et bien d’autres,  qu’il reste persuadé qu’à l’issu des travaux ressortiront des procédures opérationnelles standardisées sur la base des bonnes pratiques internationales qui peuvent être utilisées autant par les services douaniers que les autres agences travaillant à la frontière.

Flani SORA



Nouveau commentaire :







EN DIRECT : toute l'actu FRANCE 24 en Français par france24






Inscription à la newsletter