Groupe consultatif : La Guinée réunit ses partenaires en novembre à Paris

Vendredi 20 Octobre 2017

La République de Guinée annonce la tenue à Paris d’un Groupe consultatif soutenu par la Banque mondiale les 16 et 17 novembre 2017 pour mobiliser les partenaires techniques et financiers.


Selon un communiqué, ce Groupe consultatif rassemblera plus de 300 participants en provenance de pays amis, d’agences de coopération, d’institutions financières internationales et du secteur privé. Il doit permettre au gouvernement de nouer un partenariat stratégique autour de son Plan National de Développement Economique et Social (PNDES) 2016-2020 mais aussi de lever des fonds pour financer plus de 50 projets structurants de son Programme National d’Investissement (PNI).
Ce Plan s’inscrit dans le prolongement de l’accélération des réformes initiées dès 2011 par les autorités guinéennes pour favoriser une croissance inclusive et durable au profit de la population.
Le PNDES 2016-2020 permet à la République de Guinée de se doter d’une feuille de route ambitieuse qui s’appuie sur les fondamentaux solides de l’économie guinéenne pour projeter le pays vers l’émergence en 2040, à travers un plan de diversification économique et de développement qui profitera à l’ensemble de la population.
Selon la même source, ce PNDES repose sur une programmation annuelle cohérente des sources de financement, de leur utilisation et de l’effet du Plan sur l’économie guinéenne, avec un budget total de 13 Mds d’euros , et s’appuie sur 4 piliers: le premier pilier est articulé autour de la promotion de la bonne gouvernance pour lever les facteurs de fragilité politique et sociale du pays; le deuxième pilier est celui de la transformation économique durable et inclusive afin d’assurer notamment la sécurité alimentaire et nutritionnelle des Guinéens, le troisième pilier est dédié au développement du capital humain pour réduire les inégalités et le quatrième pilier cristallise la priorité donnée par le gouvernement guinéen à la durabilité, notamment dans la gestion du capital naturel.
Sur l’ensemble des projets phares du PNDES 2016-2020 répertoriés dans le PNI, des financements extérieurs sont attendus en particulier sur une cinquantaine de projets, notamment dans les secteurs-clés de l’énergie, l’agriculture, les mines, l’urbanisme, et l’aménagement du territoire, les transports et l’éducation.
Pathé TOURE 


Nouveau commentaire :







EN DIRECT : toute l'actu FRANCE 24 en Français par france24






Inscription à la newsletter