Forum Investir en Afrique : Daniel Kablan Duncan appelle les Etats africains à « consacrer 1% de leur budget à l’innovation technologique »

Mardi 26 Septembre 2017

Chaque pays d’Afrique devrait consacrer 1% de son budget au profit du secteur des innovations technologiques. C’est ce qu’a affirmé, M. Daniel Kablan Duncan le vice-président de Côte d’Ivoire, lors de l’ouverture du 3e Forum Investir en Afrique, ouvert ce 25 septembre 2017, à Dakar.


En droite ligne d’un des principaux objectifs de ce forum, M. Kablan Duncan a fait un plaidoyer en faveur de l’investissement dans les technologies. « Il y a une faiblesse des financements dans le secteur des innovations technologiques. Il nous faut alors accroitre les investisseurs dans ce domaine », a déclaré le vice-président ivoirien à la tribune du Forum Investir en Afrique. Selon lui, « les Etats africains doivent consacrer 1% de leur budget dans les technologies avec l’ambition  d’atteindre 1% du PIB à plus long terme. »  Un appel qui n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. En effet, le chef de l’Etat sénégalais, qui présidait cette rencontre de haut niveau, a invité ses pairs à « adopter un nouvel état d’esprit pour rompre avec la méthode dite du +business as usual+.» Selon M. Macky Sall, « les pouvoirs publics africains doivent marquer la rupture et évoluer dans le sens de l’innovation. » Enfin, les invite-t-il à opérer la transition vers l’e-government. En d’autres termes, à intégrer sinon à adopter carrément la gestion des affaires publiques via les innovations techniques dans la transparence.
Si la production agricole ou l’agro-business restent insuffisants en Afrique, c’est qu’il existe une faiblesse de l’innovation technologique dans le contient, a également déclaré M. Kablan Duncan. Ainsi donc, la solution serait, selon lui, l’introduction des innovations technologiques dans tous les secteurs de croissance et de développement.
 Le Forum Investir en Afrique, troisième du nom, est organisé conjointement par le gouvernement du Sénégal, le ministère des Finances de la République populaire de Chine, la Banque chinoise de développement et le Groupe de la Banque mondiale. Le thème retenu est : « Accélérer le développement de l’Afrique par l’innovation ».  Il se tient du 25 au 27 septembre 2017 et se déroule suivant des panels axés sur six thèmes : l’énergie, l’agriculture et l’agrobusiness, les technologies de l’information et de la communication, l’éducation, les finances et la gouvernance et la viabilité financière.
Ismaila BA
 
 
 
 


Nouveau commentaire :







EN DIRECT : toute l'actu FRANCE 24 en Français par france24






Inscription à la newsletter