Energie : EDM-SA engage des réformes pour faire face aux dépenses d’exploitation

Jeudi 12 Octobre 2017

Pour faire face aux dépenses d’exploitation, les responsables de la direction générale de l’Energie du Mali (EDM-sa) ont dégagé des perspectives à moyen terme avec la mise en œuvre des projets structurants. Ce, pour permettre de faire face aux nombreuses dépenses d’exploitation.


Selon le président du conseil d’administration (PCA), Ibrahim BocarDagamaissa, ces perspectives à moyen terme demeurent préoccupantes en l’absence de  mesures permettant de faire face aux dépenses d’exploitation de plus en plus croissances au regard de la progression de la demande.
Sans baisser les bras, il se projette dans l’avenir. Tout en se basant sur une amélioration de l’exploitation et de la situation nette avec la mise en œuvre des projets structurants dont plusieurs sont en période d’implémentation. Il s’agit  entre autres le projet d’interconnexion avec le Ghana via le Burkina Faso prévu pour 2019 dans le cadre du réseau WAPP, le projet d’aménagement hydroélectrique de Gouina et les projets de production d’énergie renouvelable.
Au-delà des projets, il s’agira également de la poursuite des efforts en matière de gestion financière et comptable, du renforcement de la gestion commerciale et de la lutte contre la fraude. Selon le Directeur général d’EDM-SA, Dramane Coulibaly, il s’agira pour eux de renforcer le  contrôle et  la lutte contre la fraude et les déviances, le dimensionnement des investissements par la planification stratégique, le développement des ressources humaines par une meilleure répartition des tâches, la gestion de carrière, de la reconnaissance du mérite et de la discipline, la gestion optimale des approvisionnements, des patrimoines et des stocks.
S’y ajoutent le renforcement des systèmes d’information et de gestion des données, la réduction des tensions de trésorerie et des risques fiscaux, l’amélioration substantielle du niveau des recouvrements, la maîtrise et le suivi-évaluation des engagements financiers de la société, l’accroissement des capacités de production propres et les échanges d’énergie, l’optimisation des techniques de distribution et modernisation du réseau.  
Mahamane MAIGA 


Nouveau commentaire :







EN DIRECT : toute l'actu FRANCE 24 en Français par france24






Inscription à la newsletter