EDM-SA : la Société produit à 130 Fcfa l'électricité et la vend à 98 Fcfa

Jeudi 19 Octobre 2017

Le directeur chargé de la technique au niveau de la société EDM-SA, Ladio Sogoba était face à la presse mardi dernier pour donner des explications suite aux perturbations survenues dans la fourniture d'électricité depuis le début du mois d'octobre. Il a soutenu que l'électricité est un produit marchand qui doit s'autofinancer.


EDM-SA : la Société produit à 130 Fcfa l'électricité et la vend à 98 Fcfa
Pour lui, la solution durable passe par des investissements dans la construction de nouvelles centrales et le renforcement du réseau électricité afin de pouvoir faire face aux charges et à la demande. Pour ce faire, «l’électricité comme tout produit marchand doit être rentable afin de pouvoir s’autofinancer», alors qu’EDM achète aujourd’hui le Kwh à 130 Fcfa pour le revendre à 98 Fcfa. Raison pour laquelle, «nous ne pouvons pas faire des investissements dans cette situation».
Compte tenu de cette situation, les institutions financières ne prennent pas le risque de financer des projets d’investissement, pour justifier les difficultés de la société à faire aboutir ses grands projets.
Aussi, pour développer le réseau, les populations doivent accepter une augmentation du coût de l’électricité. Et d’ajouter que l’Etat, qui accorde à EDM une subvention d’exploitation, sera à l’avenir, contraint d’aller vers une telle solution
Selon lui, ces perturbations sont dues à un certain nombre d'incidents sur des artères, c'est-à-dire, sur des routes principales et secondaires d'électricité qui ont eu des défauts.
Pour remédier à toutes ces difficultés, Ladio Sogoba a précisé qu'aujourd'hui la société EDM-SA est en train de mettre en place de gros projets tels que la construction d'une centrale de 100 mégawatts financée par la Banque islamique de développement, la réhabilitation des centrales, le renforcement des interconnexions avec la Guinée.
Mahamane  MAIGA
 


Nouveau commentaire :







EN DIRECT : toute l'actu FRANCE 24 en Français par france24






Inscription à la newsletter