Autorité Routière : Les grands projets en cours de réalisation

Vendredi 25 Août 2017

Les actions en cours de réalisation sur le terrain porte sur le financement de l’entretien courant des routes au titre de l’année 2016 pour un montant de 27 281 615 457 FCFA dont la réparation des bacs de traversée, l’entretien périodique et/ou la réhabilitation des grands ouvrages sur les différents corridors.


Autorité Routière : Les grands projets  en cours de réalisation

Selon le Directeur général Baba Moulaye Haidara, ces actions concernent les ponts de Kayes sur la RN1, de Takoutala sur la RN16, de Bani sur la RN6 et de Kouoro Barrage sur la RN11. A ceux-ci s’ajoute le cofinancement, avec l’Union Européenne, des travaux d’entretien courant à haute intensité de main d’œuvre « HIMO » pour les exercices 2016-2017-2018 d’un montant de 14 759 032 500 FCFA avec un décaissement annuel de l’ordre de 4 919 677 500 FCFA. La quote-part annuelle de l’Autorité Routière se chiffre à environ 1 milliard FCFA.

« L’application intégrale du Règlement n°14/2005/CM/UEMOA du 16 décembre 2005 fait également partie des grands projets de notre structure. Le gouvernement, à travers le département de tutelle, a exprimé une volonté politique forte par la mise en place d’un comité de pilotage regroupant l’ensemble des parties prenantes avec un accompagnement soutenu des partenaires, dont l’Union Européenne », explique-t-il.

 « Nous travaillons également à la mise en place de nouveaux modes de paiement des frais de péage, notamment par voie électronique ou abonnement, et la modernisation du système de travail à la Direction Générale à travers l’informatisation des procédures », ajoute-t-il.

A en croire Baba Moulaye Haidara, les efforts sont en cours pour aboutir au financement du programme pluriannuel d’entretien routier au titre des exercices 2017 et 2018 sur les principaux corridors de desserte du pays ; au renforcement du partenariat avec les usagers de la route à travers les systèmes d’abonnement direct pour le paiement de la redevance péage ; ainsi qu’à l’amélioration du partenariat avec les institutions financières pour une meilleure mobilisation des ressources en faveur du financement de l’entretien routier.

Mahamane Maïga 



Nouveau commentaire :







EN DIRECT : toute l'actu FRANCE 24 en Français par france24






Inscription à la newsletter