Accords de Paris : Le Mali réaffirme sa volonté de protéger l’environnement

Mercredi 16 Août 2017

Des représentants des Institutions de la République, des partenaires techniques et financiers impliqués dans le secteur de l’environnement dont NDC Partnership, des services techniques de l’Etat, du secteur privé et de la société civile se concertent, depuis lundi 14 août 2017, sur la mise en œuvre de la Contribution Déterminée Nationale (CDN) du Mali.


Lors de l’ouverture de cet atelier de lancement des activités de la mise en œuvre de la CDN du Mali, la ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable, Keïta Aïda M’BO, a rappelé que l’un des succès de l’accord de Paris est la soumission des Contributions Déterminées au niveau national des pays membres de la Convention Cadre des Nations Unies sur les changements climatiques.
«Elle démontre la volonté de l’ensemble de la communauté internationale de lutter contre efficacement et collectivement contre les changements climatiques dont la menace sur l’existence de notre planète ne fait plus l’objet d’aucun doute», a dit la ministre. 
Selon elle, le Mali fait partie des pays qui ont déjà ratifié l’accord de Paris et cela témoigne sa volonté à mettre en œuvre les mesures définies dans notre Contribution Déterminée au niveau national.
Pour la ministre, cette Contribution Déterminée au niveau national n’est pas arrivée dans un terrain vierge. Car depuis plusieurs décennies déjà, le Mali avait conçu et mis en œuvre de nombreuses mesures. 
Mahamane MAIGA 


Nouveau commentaire :







EN DIRECT : toute l'actu FRANCE 24 en Français par france24






Inscription à la newsletter