1ere EMISSION D'OBLIGATIONS SYNTHETIQUES DU TRESOR PAR ADJUDICATION CIBLÉE : La Côte d’Ivoire demande 80 milliards sur le marché financier

Lundi 4 Septembre 2017

La Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique de Côte d’ivoire va lancer pour la première fois sur le marché de l’Union économique monétaire ouest africain(Uemoa) une émission d’obligations synthétiques du trésor par adjudication ciblée d’un montant de 80 milliards et portant sur des maturités différentes, a annoncé l’agence régionale ouest africaine de planification de la dette Umoa Titres dans un communiqué.


La date limite de dépôt des soumissions est fixée au  12 septembre 2017  à 10h30 minutes.  S’agissant des obligations assimilables du trésor(OAT) à 3 ans, le taux de pondération est de 10% et le taux du coupon est de 5,70%. L’échéance est fixée au 13 septembre 2020.
Pour les OAT à 5 ans, le taux de pondération est de 30% et le taux du coupon est 5,85%. L’échéance est fixée au 13 septembre 2022.  Quant aux OAT à 7 ans, le taux de pondération est de 40% et le taux du coupon est de 6,10%. L’échéance est fixée au 13 septembre 2024. Et enfin pour les OAT à 10 ans, le taux de pondération est de 20% et le taux du coupon est de 6,20%. L’échéance est fixée au 13 septembre 2027.
Le remboursement des obligations se fera le premier jour ouvré suivant la date d’échéance. Le  paiement des intérêts se fera annuellement sur la base du  taux de coupon  dès la première année.    
Lors du point presse organisé suite à la présentation de l’obligation synthétique aux investisseurs de la zone Uemoa,  le Directeur de l’Agence UMOA-Titres a indiqué que «  l’avènement des obligations convertibles répond à un  véritable besoin du marché financier de l’Uemoa  Pour la première fois, on a un produit qui permet de faire appel tant aux acteurs du marché à court terme que du marché à long terme. Ce qui répond à un véritable besoin du marché en termes d’épargne et en termes de mobilisation des ressources, tout comme en ce qui concerne la courbe des taux. Et c’est un pas majeur ».  
Les investisseurs devront transmettre leurs offres aux spécialistes en valeur du trésor, habilités de l’Etat de Côte d’Ivoire via les établissements bancaires suivantes : Coris Bank International, Banque régionale des marchés, Ecobank , Société ivoirienne de banque , Banque of Africa, BICICI du groupe Bnpparibas, HUDSON, Atlantique Finance, BFS et Union togolaise de banque.
Oumar Nourou 
 


Nouveau commentaire :







EN DIRECT : toute l'actu FRANCE 24 en Français par france24






Inscription à la newsletter