1er Salon régional de l’intermédiation : 300 000 jeunes sur le marché de l’emploi par an selon le DG de l’ANPE

Jeudi 28 Septembre 2017

Lors de l’ouverture du 1er Salon régional de l’intermédiation, le directeur général de l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE), Ibrahim Ag Nock, a présenté l’état de progression du nombre des jeunes demandeurs d’emploi. Il a triplé ces dernières années. Pour y faire face, il soutient que l’Etat déploie des efforts à travers des mécanismes d’accompagnement.


1er Salon régional de l’intermédiation : 300 000 jeunes sur le marché de l’emploi par an selon le DG de l’ANPE
Selon le DG de l’ANPE, il y a une quinzaine d’années, le nombre de jeunes arrivants sur le marché de l’emploi était estimé à 100 000 par an, aujourd’hui ce chiffre est de 300 000. « Les conséquences de la crise socio-politico-sécuritaire que notre pays a vécu ces dernières années n’ont pas favorisé une meilleure régulation des flux d’arrivée sur le marché », a-t-il reconnu.
Pour lui, malgré cette situation peu reluisante, les mécanismes d’accompagnement existent. Ce qui a favorisé la création et la pérennisation des petites et moyennes entreprises. Aussi, s’y ajoute la consolidation des emplois existants à travers notamment les dispositifs de garantie partenaires de l’ANPE. « Le FARE dont l’ANPE assure la présidence du conseil et le fonds de garantie du secteur privé (FGSP) dont l’ANPE est actionnaire » précise-t-il.
Abrahim Ag Nock se réjouit des résultats atteints par son service : « A titre illustratif de 2013 à juin 2017, l’ANPE a contribué au financement de 540 PME /TPE/PMI générant 5019 emplois ». Aussi, ajoute-t-il,  sur le registre de l’emploi salarié, l’ANPE pendant la période précitée a effectuée des placements de l’ordre de 14000 soit une moyenne en ratio de satisfaction des offres enregistrées de l’ordre de 60%.
S’adressant au ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, le DG de l’ANPE se projette dans l’avenir. « Un des objectifs et non des moindres est de ramener ce taux à au moins 80% et rehausser le ratio de financement des projets auto emploi à 70% à l’Horizon 2018 », indique-t-il.
Mahamane Maïga
 







EN DIRECT : toute l'actu FRANCE 24 en Français par france24






Inscription à la newsletter